Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Pourquoi le rouge, une exposition de Jean-François Maurige à la galerie jean Fournier, Paris

Pourquoi le rouge ? Jean-François Maurige travaille autour de cette règle de couleur et de préparation de la toile. Il suit un protocole simple et évolutif : la toile qu'il utilise est de couleur rouge et c'est lui-même qui la confectionne. A partir de cette couleur, il y inscrit une large bande verticale noire. Le rouge revient sur la toile. De cette couleur, il réussi à faire naître un camaïeu de tonalités. Des figures abstraites apparaissent grâce à cette préparation minutieuse. Face à la toile, c'est un paysage de bandes colorées, plus ou moins rouges, vives, opaques ou transparentes.

Trois ensembles d'oeuvres sont présentés à la galerie : des tableaux, des peintures sur papier et des céramiques. Dans chacun, le rouge domine et les formes de la même couleur semblent en continuité avec les autres. Notre regard passe en continu d'une oeuvre à une autre grâce à une logique formelle. On retrouve les mêmes rouges et noirs sous différents aspects. Dans les peintures sur papier, les lignes obliques noires croisent une ligne de couleur, rouge ou bleue et un champs rythmé de couleurs en superposition tend vers la fuite du cadre. Les toiles montées sur châssis et les peintures sur papier dévoilent un vaste tissage de bandes à la fois comme tracées au cordeau et plus gestuelles. Des ondulations donnent un aspect plus doux au rouge vif, couleur de base. Sur certaines oeuvres, c'est le noir qui domine et le rendu final semble plus graphique et géométrique.

Au milieu de ces peintures rouges, une série de céramiques est présentée et rappelle l'intérêt de Jean-François Maurige pour la couleur rouge et l'idée d'infini qu'il peut exprimer sur la toile. Dans ce travail, il emploie la couleur dans une même gestuelle de façon à faire de sa série de céramiques, le support à une autre exploration colorée et formelle. Ici, le bleu y est plus présent en référence aux techniques traditionnelles de la céramique alsacienne. D'autres couleurs sont aussi utilisées, pour remplir le fond blanc de la céramique de motifs à l'infini.

Cette exposition nous montre un travail à la fois conceptuel, protocolaire et expérimental. Ensemble, les oeuvres révèlent un paysage de lignes gestuelles de couleurs.

Pourquoi le rouge, une exposition de Jean-François Maurige, jusqu'au 15 juin

Galerie Jean Fournier, Paris

Commenter cet article