Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Erik Samakh investit le jardin du musée Rodin à Paris

Avec l'exposition "Entre nature et sculpture", Erik Samakh propose deux installations qui invitent à un parcours poétique et sonore dans le jardin du musée Rodin. Cet artiste se considère comme un « chasseur-cueilleur », d’images et de sons, qu’il capte, enregistre et déploie ensuite dans des espaces naturels, des jardins et des lieux historiques. Ses projets in situ ont toujours pour but de mettre les sens en éveil et de faire agir la conscience de l'homme face au paysage et à la nature.

Ainsi, il a conçu l'installation Des voix, les ifs, autour de la cour d'honneur du musée : une mise en espace des voix de femmes qui travaillent au musée. Lorsqu'on se déplace autour du Penseur et des Trois ombres, des présences féminines semblent alors nous interpeler. Erik Samakh, avec cette œuvre immatérielle, répond aux sculptures de Rodin et invite le spectateur et promeneur à penser le rapport de l'artiste à son modèle.

Pour sa deuxième installation, Pierres de Lucioles, il a disséminé onze blocs de granit, tous émaillés de ses fameuses « lucioles » solaires. Certaines pierres sont laissées en l'état, d'autres sont recouvertes de mousse. Les "lucioles" incrustées éclairent le jardin à la tombée de la nuit. Récurrentes dans les oeuvres de l'artiste, elles peuvent nous faire penser à des étoiles ou à des petites météorites tombées du ciel.

Erik Samakh ne voulait pas se confronter à Rodin mais plutôt dialoguer avec ses sculptures. Il a réussi à intégrer ses pierres à l'ensemble du jardin. Le parcourir devient, entre chien et loup, une promenade guidée par des "lucioles" qui apparaissent, s'éclairent et s'éteignent en continue. Elles enchantent le jardin mais aussi lui fait prendre un aspect plus étrange, voire fantastique.

Une exposition d'Erik Samakh dans le jardin du musée Rodin qu'il faut voir aussi bien en journée qu'en nocturne, jusqu'au 29 septembre.

Le mercredi, ouverture du jardin jusqu'à 23h.

Commenter cet article