Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

BOXES - Green & Others, une exposition autour de La Boîte Verte, galerie Hervé Bize, Nancy

La boîte verte pour débuter le concept d'une exposition peut être à première vue énigmatique. Qu'est cette fameuse boîte ? Il s'agit en réalité de La Boîte verte de Marcel Duchamp : raccourci du titre de l’œuvre La mariée mise à nu par ses célibataires même. Cette œuvre tient lieu de point de départ d'une aventure autour de la boîte comme œuvre d'art sous toutes ses formes. Présente dans l'exposition, cet objet phare de Duchamp est un manifeste de l'art mis en boîte : s'y trouvent un ensemble de photographies, de dessins et de notes ainsi qu'une planche coloriée au pochoir.

Autour de celle-ci, dans la salle des fresques, on peut découvrir des boîtes d'artistes. Parfois, cet objet sert de contenant, parfois la boite est exposée vide comme oeuvre d'art unique. D'autres pièces sont des éditions, voire des multiples et ont été conçues pour être diffusées très largement. La boîte en bois d'Hiroshi Sugimoto nous laisse voir des négatifs et des tirages contact noir et blanc. Pour La Pagode, Olivier Blanckart fait de la boîte en carton un module à une construction en hauteur. Les boîtes d'Eric Hattan et de Robert Filliou dégagent une poésie qui contraste avec les oeuvres plus conceptuelles installées dans la salle blanche. La Boîte en valise de Mathieu Mercier est une maquette faisant hommage à La boîte en valise de Marcel Duchamp. Cette oeuvre a également pour but une production industrialisée, une large diffusion et un prix de vente abordable. C'est une façon de mettre l'art en boîte, comme si l'art pouvait être désacralisé, démultiplié voire transportable. Ernest T trouve l'occasion d'enfermer ce qu'on ne peut montrer. Au contraire, Wim Delvoye, lui n'hésite pas à se servir de la boîte transparente pour enfermer tout en dévoilant. Au sol, l'installation de Pierre Gauthier met en scène deux boîtes en dialogue. Les œuvres de Philippe Cazal, d'Anne Deguelle et de Gérard Collin-Thiébaut ne fonctionnent pas sans la boîte qui les contiennent. Camelo de Cildo Meireles remet en question la notion d'oeuvre unique, voir d'oeuvre d'art. Elle pourrait se lire comme une petite valise d'objets de récupération. A découvrir également les oeuvres de Ben Vautier, d'Arman, d'André Cadere, de Joseph Beuys et de Robert Filliou.

La boîte offre de multiples modalités aux artistes après Duchamp. Elle est l'objet qui délivre un contenu, en enferme un pour le transporter ou bien peut être oeuvre d'art comme telle. Cette exposition réunie des démarches d'artistes bien différentes. Elle met en scène l'oeuvre d'art comme sujet d'une possible diffusion, devenu multiple.

Exposition BOXES - Grenn & Others, une exposition autour de La Boîte verte

A découvrir absolument jusqu'au 15 juin

Galerie Hervé Bize, Nancy

Commenter cet article