Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

DSCN7352.JPGL'artiste norvégien Per Barclay n'est pas à proprement photographe. C'est avant tout un sculpteur qui utilise la photographie suite à ses installations. Depuis les années 80, il mène une réflexion sur l'espace et crée des Chambres d'huile, installations destinées uniquement à être photographiées. Dans des lieux variés, il recouvre le sol avec de l'huile noire, ce qui provoque un effet de surface réfléchissante. Les prises de vues de ses installations, de grand format, traduisent une certaine monumentalité de l'espace. Mais, ces photographies rendent aussi un effet de lieu quasi carcéral. L'effet miroir que crée l'huile mouvante sur le sol provoque aussi une impression de profondeur. Face à ces photographies, on sent un espace qui nous plonge dans le vide, qui nous laisse une impression de vertige. Celles-ci sont posées à même le sol dans l'exposition, ce qui renforce cet effet de miroir et la perte de repères entre le sol et l'espace réél. Nous sommes plongés dans une quasi obscurité dans laquelle les photographies nous rendent parfaitement compte de l'installation, elles sont à elles mêmes une nouvelle création dans l'espace.

L'exposition Per Barclay est visible jusqu'au 10 novembre

au Château de Tours (37)

Commenter cet article

Myriam D 05/05/2014 14:46

Quelle belle initiative que de faire un blog sur l'art contemporain et de parler d'artiste tel que Per Barclay, mais il serait bon de se documenter entièrement sur les sujets que l'on aborde...

Ce n'est pas Per Barclay qui a créé la façade du CCC mais l'architecte Philippe Chiambaretta (PCA)... Intitulée "19h04", elle a été inaugurée le 16 mars 2007 à 19h04 (heure du couché du soleil).

Cette façade est un symbole du CCC, un signe distinctif, et non pas une oeuvre éphémère présente pour une exposition temporaire. Un petit tour sur le site du CCC vous aurez donné ces informations...