Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Plus que quelques jours pour découvrir cette exposition qui regroupe de nombreux artistes s'intéressant à la thématique de l'habitat et de la maison. Problèmatique de l'espace, du lieu, de l'abri, prolongement du corps, la maison reflète l'individu. C'est aussi un lieu où se vivent tous les sentiments : la peur, la joie, les fantasmes...

Avec son installation La folle du logis, Annette Messager évoque la place de la femme au sein d'un foyer, d'une famille. Lucie Orta a créé une architecture qui peut être habitée par une communauté. Dans sa vidéo, Brigitte Zieger symbolise la violence de l'insécurité du bâti. Plasticien s'intéressant particulièrement à cette thématique, Jean-Pierre Raynaud propose, à la maison des arts de Malakoff, des fragments de sa maison, détruite en 1993. Luisa Caldwell installe comme un rideau de papiers de bonbons, faisant référence à l'excès et au gaspillage. D'autres artistes ont préféré utiliser les médiums de la vidéo et du dessin pour signifier leurs rapports avec l'espace habité.

On poursuit l'exposition dans le jardin avec l'installation du collectif Atelier Van Lieshout : une sorte de cabane, chambre aménagée.

Exposition à découvrir jusqu'au 17 juillet

Maison des arts de Malakoff

Commenter cet article