Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

DSC01204.JPGEn vue de la création du futur musée d'art contemporain de Jérusalem en Palestine, l'exposition "oeuvres choisies" constitue une collection offerte par des artistes de renommée nationale et internationale. Depuis de nombreuses années, en effet,  la Ville d’Arcueil est engagée en Palestine dans le cadre de sa coopération avec la Ville d’Hébron.

L'exposition se veut un à la fois un don et un partage de l'art. Elle présente la diversité des thèmes et des médiums des artistes contemporains : de la peinture au tressage en passant par le dessin et la lithographie. On peut apprécier un paysage peint d'une extrème violence de Velicovick et un paysage onirique plus doux peint par Marc Buisse. Pierre Buraglio fait appel à notre mémoire de l'enfance avec une lithographie très graphique. Marinette Cueco fait naître des formes abstraites grâce à des tressages délicats à base de joncs. Julio Le Parc nous hypnotise avec une peinture multicolore du spectre de l'arc en ciel. Chantal Petit propose une peinture abstraite cosmique avec un grand nombre de techniques différentes, collages, brillances, effets de matières, de textures et de couleurs. Ashford-Brown  a exposé Ciment, une peinture abstraite qui pourrait évoquer un paysage, un sol longuement piétiné. Et, Pierre-Marc De Biasi a fait don de son oeuvre "Calendrier d'Eden", peuplée de signes graphiques. Sa composition abstraite évoque comme un cheminement, un monde cosmique mais aussi mathématique (photo ci-dessus). A noter également, la présence des artistes Pat Andrea, Bruce Clarke, Alexis Cordesse, Henri Cueco, Hervé Di Rosa, Rober Doisneau, ERRO, Gerard Fromanger, Valérie Jouve, Claude Lazar, Jean LEGAC, Ernest Pignon Ernest, Antonio Segui, Dorothé Selz, Jacques Tardi, Dlamel Tatah, Hervé Télémaque, Bathélémy Toguo, Gérard Voisin et Jan Voss : beau panorama de l'art de la figuration libre à l'abstraction en passant par la peinture figurative et narrative mais également par la photographie.

A découvrir jusqu'au 8 décembre

galerie municipale Julio Gonzalez, Arcueil (94)

Commenter cet article