Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

La galerie Lillebonne reste fidèle au peintre Jean Rustin (invité il y a 4 ans pour une rétrospective). Cet été, la galerie présente aussi bien des grandes peintures que des dessins qui nous font prendre conscience de la fugacité et de la difficulté de la vie.

Ce sont des gens que l'on ne rencontre pas dans la rue que peint Jean Rustin, des hommes nus, ou dévétus à moitié, dans des intérieurs vides, froids et oppressants. Ils semblent provenir d'un hopital, d'une prison, comme enfermés, perdus, dans leurs pensées. Rustin étudie le corps nu pour traduire les sentiments et la conscience des hommes. Il ne faut pas voir ses peintures comme un regard vers l'obscène mais plutôt comme un appel à comprendre notre condition humaine. Ses personnages aux yeux tristes, nous regardent, mais il est parfois difficile d'oser les approcher....

Une vidéo de l'artiste est présentée à cette occasion à la galerie.

Cette exposition est organisée en partenariat avec la Fondation Rustin du Modern Art Center  à Anvers et la Fondation Rustin de Paris.

A découvrir jusqu'au 9 juillet

Galerie Lillebonne, Nancy

 

 

Commenter cet article