Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Le corridor

I-Grande-29246-misia-reine-de-paris.net.jpgPlus que quelques jours pour découvrir cette surprenante et belle exposition ! Misia, Reine de Paris car elle fut à la fois muse, mécène et un arbitre du goût pendant plusieurs décennies. Misia est née en russie d'un père d'origine polonaise et fut très jeune initiée au piano. Elle a tout de suite refusé de faire carrière, mais les peintres de son époque ont témoigné de ses qualités de musicienne en la représentant au piano : Edouard Vuillard, Felix Vallotton, Pierre Bonnard en ont fait leur modèle.

Misia fut aussi très connue dans le cadre de La revue blanche, publication culturelle et artistique : Elle apportait sa réflexion dans de nombreux champs politique, artistique et social. Elle fit tourner la tête de nombreux colaborateurs de son premier mari Thadée Natanson. Henri de Toulouse-Lautrec, Coolus, Vuillard, Vallotton et Bonnard la considéraient comme leur muse. Vuillard réalisa même des portraits photographiques. Parfois, elle est représentée dans des positions du quotidien ou dans des milieux plutôt champètres.

Misia fut aussi très engagée dans le milieu du spectacle, marraine des ballets russes. Elle a rencontré Marcel Proust et Jean Cocteau. Auguste Renoir a également peint un portrait d'elle, tout comme Jean Cocteau. On découvre également tout le milieu des ballets russes et les artistes qui y ont oeuvré. La fin de l'exposition, plus documentaire nous rend compte encore de nombreuses personnalités du monde de l'art qu'elle a rencontré comme Coco Chanel, Modigliani, Marie Laurencin ou Man Ray.

L'exposition rend donc un bel hommage à cette "reine de Paris" avec une riche collection d'oeuvres la représentant, mais aussi représentant ses proches. Elle permet de découvrir un large panel de documents jusqu'aux costumes pour le ballet "Parade" de Picasso.

Une exposition à voir absolument jusqu'au 9 septembre

Musée d'Orsay, Paris

Commenter cet article