Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

DSCN8038.JPGLe musée du Louvre-Lens, qui a ouvert en décembre, invite à deux approches du temps. C'est d'abord une présentation de la collection dans le fil du temps. Dans la galerie du temps, nous pouvons découvrir ou redécouvrir une sélection des oeuvres du Louvre selon une présentation chronologique. Dans un long espace ouvert, les oeuvres sont disposées de manière à être visibles en enfilade. Ce parcours nous amène à découvrir les chefs-d'oeuvre du Louvre en voyageant entre différentes contrées et dans le temps. De la naissance de l'écriture vers 3 500 avant JC jusqu'au milieu du 19e siècle, cet accrochage fait voir l'évolution des matériaux utilisés, la diversité des techniques de la peinture à la sculpture en passant par le dessin, l'écriture et l'architecture. La linéarité du parcours nous permet d'approcher les collections du Louvre en faisant des parallèles entre les contrées de mêmes époques et d'autres entre les époques. Le clou de la collection est La liberté guidant le peuple de Delacroix, qui de loin nous guide déjà vers le pavillon de verre. La présentation des collections sera renouvellée tous les 5 ans.

Dans ce bel espace de verre, une exposition thématique permet de compléter la visite des collections : Le temps à l'oeuvre. Celle-ci met en évidence notre perception du temps à travers les âges. Dans des salles rondes, chaque unité de temps est évoquée au travers de pièces, peintures, dessins, sculptures et objets anciens et oeuvres contemporaines. C'est d'abord, la perception du jour, puis la perception du mois, puis l'année et finalement les âges de la vie. L'homme est d'ailleurs fortement présent, sa conscience du temps a bien évolué. Jana Sterbak propose une vidéo sur les saisons. Exceptionnel, on peut voir la série d'oeuvres Le printemps et l'été du peintre Arcimboldo. On Kawara, artiste contemporain est bien connu pour explorer le temps in process. Avec l'installation interactive de Kisselva et Reynal, chacun peut faire sa propre expérience en direct du temps. La scénographie a été conçue par le studio Adrien Gardere et fait écho à l'architecture du pavillon de verre. A l'inverse de la visite de la collection permanente, celle de l'exposition thématique se fait de façon circulaire. On entre et on sort d'espaces clos ronds.

Le musée du Louvre-Lens est un pari architectural réussi, l'oeuvre de l'agence japonaise SANAA. Il est inscrit au coeur du bassin minier. Il est ouvert sur le paysage et se compose d'un grand bâtiment central qui se déploie avec plusieurs longues ailes. Catherine Mosbach, la paysagiste a précisé l'emplacement du musée avec un parc paysager en réponse à la mémoire du site : le musée est en fait construit sur un ancien carreau de mine de Lens. C'est un bel écrin de verre pour l'ancienne cité minière.


Le temps à l'oeuvre, une réflexion sur le temps, à découvrir jusqu'au 21 octobre

La grande exposition temporaire est Renaissance, à découvrir jusqu'au 11 mars

Site officiel du musée Louvre-Lens

Commenter cet article