Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Quelle riche idée de proposer un panorama de la peinture de paysage autour de l'arbre, de 1850 à 1920 ! Pari réussi pour le musée Tavet-Delacour de Pontoise !

Cette exposition met en avant l'arbre comme élément à l'origine de l'évolution de la peinture de paysage. En effet, celui-ci a été de tout temps un élément essentiel aux artistes pour dresser un paysage, une scène. Mais, chaque époque a défini ses codes de réprésentation de l'arbre et sa manière d'être composé dans le paysage. Entre 1850 et 1920, la peinture de paysage a délaissé la forêt au profit de l'arbre. En s'intéressant à ce sujet, les artistes ont acquis plus d'autonomie dans la représentation. Ils vont le traiter en usant de tout ce qu'il peut apporter, en fonction de ses caractéristiques, dénudé, au large feuillage, en été, en automne... L'exposition nous dévoile une multiplicité de regards de peintres, de la peinture de grands paysages à l'abstraction.

Georges Tardif dans son pastel Le maquis de Montmartre utilise les arbres pour suggérer des plans, dans un format vertical. Léo Gausson pour Etude d'arbres se plaît à traiter les troncs coupés des arbres pour aboutir à une composition quasi abstraite. Monet en peintre de paysage représente la vue sur la berge de Vétheuil. Dans cette huile, les arbres guident notre regard vers le village au loin. Dans une peinture à l'huile de tout petit format, Seurat fait confondre le feuillage de l'arbre avec la végétation de lisière. C'est avec l'oeuvre Boulevard vu d'en haut de Caillebotte que l'arbre a un grand rôle d'élément structurant la composition. L'arbre vers le début du XXe siècle est traité par les artistes comme sujet isolé. Chez Mondrian, il est mis en avant par rapport au paysage très flouté presque absent. Parmis les artistes présents, on trouve également Paul Sérusier, Matisse, Signac, Doré et bien d'autres...

Cette exposition permet aussi d'apprécier un panel de techniques de représentation différentes, pastel, crayon, peinture à l'huile, aquarelle, fusain... Les oeuvres présentées forment un ensemble à la fois uni et éclectique.

Une exposition à voir absolument jusqu'au 8 juillet

Musée Tavet-Delacour, Pontoise, (95)

Commenter cet article