Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Le corridor


vermeer
De Rembrandt à Vermeer, il faut voir cette très belle exposition, qui reunit des oeuvres du Rijksmuseum d'Amsterdam. Les peintres hollandais ont peint la vie quotidienne, avec une telle virtuosité que l'on pouvait voir les coutumes et la vie sociale du 17e siècle. A cette époque, énormement de peintres virtuoses travaillaient, et pour la première fois la classe moyenne pouvait acquérir des tableaux. l'exposition montre donc comment les artistes peintres se sont spécialisés dans des domaines.
La nature morte (les vanités peintes par Aelbert Jansz van der Schoor et les fleurs peintes par Abraham Mignon) et les arts appliqués.
Les peintres puisaient également leur source d'inspiration dans la ville. A cette époque, une concentration croissante de la population dans les agglomérations urbaines de la république des Pays-Bas et dans la province de Hollande était unique en Europe.
Les artistes peignaient la campagne, des paysages réalistes et reconnaissables. D'autres préféraient peindre la nature italienne, idéalisée. Paulus Potter a réalisé de nombreux dessins et eaux fortes représentant la figure du cheval.
L'exposition présente le grand travail de Rembrandt qui s'inspire de la peinture de Caravage et de ses clair obscur pour traiter des scènes religieuses.
Des peintres peignaient des portraits de citoyens, de regents et d'Aristocrates.
L'exposition se clos sur l'oeuvre de Vermeer et des peintres tel que Pieter de Hooch qui s'intéressent aux scènes de genre, scènes de la vie quotidienne. Ces scènes semblent être peintes sur le vif. Elles sont en réalité peintes dans l'atelier de l'artiste. Souvent, des principes moraux sont cachés dans les oeuvres.
Dommage que seulement une oeuvre de Vermeer soit présente dans toute l'exposition (photos ci-dessus) !

Expo jusqu'au 7 février
à la Pinacothèque de Paris

Commenter cet article