Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

DSC00021-1Le Centre Pompidou présente la première rétrospective française consacrée à l'artiste japonaise Yahoi Kusama : 150 oeuvres sont exposées et mettent en évidence l'évolution du travail de la plasticienne entre 1949 et 2011.

L'exposition s'ouvre sur un souvenir d'enfance, qui permet de comprendre comment a démarré le travail obsessionnel de l'artiste autour du pois. Ce sont ensuite ses aquarelles et encres sur papier, réalisées au Japon entre 1929 et 1957 qui dévoilent l'apparition du motif du pois. Dans ces travaux, elle représente un monde cosmique et organique, qui débouche sur une abstration et sur des accumulations.

L'accumulation va être ensuite pour Kusama un principe de travail. Les deux salles qui suivent présentent son expérience du monochrome : une expérience de l'infini, la répétition d'un geste, du motif du pois. Kusama s'intéresse à l'infini de réseaux et ses toiles nous transportent dans un infini, nous perdent dans un recouvrement de motifs.

Nous suivons son parcours avec son travail sur les accumulations, des sculptures : assemblages d'objets trouvés en référence à la domesticité féminine. Des vidéos permettent également de découvrir les happenings et performances que Kusama réalisa et qui lui permis d'exposer son corps. Dans le parcours de son oeuvre, on peut comprendre comment ses épreuves de lutte avec elle-même ont influencé son travail.

Elle fait persister la notion d'infini et d'accumulation dans ses "Environnements" (voir photo) où elle réussit à nous faire perdre le sens des repères grâce à l'utilisation du miroir, qui lui est cher.

L'exposition se clos par ses peintures et sculptures réalisées entre 1982 et 2004 : oeuvres qui dialoguent ensemble où on retrouve le goût de l'artiste pour la couleur et toujours l'obsession des réseaux et des pois. La dernière salle expose ses peintures récentes réalisées en 2009 et 2010 qui sont comme un enchaînement de signes graphiques et de formes aux couleurs vives.

Cette exposition réussi donc à témoigner d'une oeuvre prolifique de cette artiste majeure et inclassable. Nous rentrons dans son univers dans une belle progression, en suivant les pois !

Exposition à découvrir absolument jusqu'au 9 janvier

Centre Pompidou, Paris

Commenter cet article