Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Le corridor

La galerie Maeght propose une nouvelle exposition de Marco Del Re, artiste italien, qui réinscrit l'histoire de l'art dans son travail. Ses peintures colorées (huiles sur toiles dont certaines de grandes dimensions) aux motifs floraux et aux signes prolifiques sont peuplées de références aux artistes peintres de la modernité. On peut y voir des échos à Matisse, à Braque et au Déjeuner sur l'herbe de Manet. Il y inclut également la collection Borghese, où un pied d'Oedipe surgit dans un déjeuner sur des tapis d'Orient.

images.jpgLes peintures de Marco Del Re évoquent des jardins imaginaires dans lesquels les tapis s'imbriquent entre eux et invitent à la dégustation et au repos. On y voit des personnages dans des positions évoquant la luxure mais aussi la musique et la joie de vivre. Les citrons et les sardines apparaissent de manière récurrente dans ses compositions, motifs de la nature morte que l'artiste revisite. Marco Del Re fait perdre les repères dans ses peintures mais des espaces intérieurs et extérieurs sont tout de même saisissables. Le motif de la fougère est régulièrement présent, d'une dimension monumentale et fait perdre les notions de profondeur.

L'exposition présente également de grands monotypes sur papier Népal réalisés sur les presses de l'atelier Maeght de Saint-Paul. Celles-ci semblent moins chargées, l'artiste y laisse le support apparant. Dans ses oeuvres, Marco Del Re use de contrastes colorés très forts mais aussi d'une certaine subtilité. Sa large gamme colorée lui permet de nous faire plonger dans des rêves entre la réalité et l'imaginaire. Il mêle des dessins aux contours fins qui nous font saisir le sujet posé sur la toile, avec un foisonnement de motifs imbriqués les uns dans les autres. Et tout fonctionne comme un collage de références où nous sommes amenés à avoir un double regard sur ses toiles : à la fois, on prend plaisir à éprouver la prolifération de motifs colorés et on se prend à chercher les échos à l'histoire de l'art.

Une exposition à découvrir absolument jusqu'au 26 janvier

à la galerie Maeght, Paris

Commenter cet article