Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

128980_photophore_w.jpgYlag fait surgir la lumière à travers des noirs intenses réalisés avec une grande économie de moyen. Avec uniquement un pastel noir, il crée des effets de matières, d'ombre et de lumière en mouvement. La feuille blanche se couvre peu à peu de noir lumineux. Celui-ci se disperse et dessine des fractales, sortes de motifs qui remplissent le fond blanc. Ylag réalise un travail suptile et crée un effet de profondeur et d'espace grâce au contraste de valeurs. Son noir est à la fois lisse et granuleux, ce qui permet à l'artiste de dessiner des sortes d'architectures prises à des points de vue étranges. Mais on ne sait d'où l'artiste tire ses images. Elles sont des images mentales que l'artistes façonne avec le mouvement de son pastel. Cet outil lui pemet une infinité de variations mais aussi d'explorer de nombreuses compositions La lumière est tantôt répartie de façon uniforme, en équilibre avec le noir, tantôt le blanc semble être laissé en réserve, seule une lueur apparaît.

Ylag oeuvre à la manière d'un photographe. Il rend la lumière et ses variations d'intensité avec les outils d'un dessinateur. Ses abstractions noir et blanc représentent des sortes d'architectures, des fragments d'espace ou des vues du cosmos. Le nom des dessins est d'ailleurs très évocateur. Ylag réussit à nous tromper grâce à sa technique !

Fractales, une exposition d'Ylag, jusqu'au 16 février

à la galerie arcturus, Paris

Commenter cet article