Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

DSC00853.JPGLa galerie Magda Danysz qui s'intéresse aux arts urbains a invité cet été le street artiste VHILS. Celui-ci révolutionne la technique du pochoir en utilisant des matériaux étonnants avec tout un processus de travail par couches successives. A la galerie, il présente différents portraits qui révèlent un regard sur l'humain, sur l'anonymat avec une certaine empathie. Son travail de sculpture sur polystyrène est à considérer comme un pochoir inversé. Il se plaît à graver des portraits, qui semblent presque invisibles, sur du bois, pris dans le contexte urbain. Il réalise aussi des portraits sur des couches d'affiches collées les unes sur les autres. Dans ceux-ci les visages apparaissent à travers la matière, dans les vides et les pleins. Il travaille également sur des plaques de métal qu'il érode. VHILS s'intéresse aux strates qui font l'histoire de la ville, révèle la mémoire des murs mais aussi celle des habitants.

C'est une véritable galerie de portraits urbains qui nous est offerte, des morceaux de ville sont exposés à l'intérieur comme extraits, hors contexte, exposés comme des tableaux.

A découvrir jusqu'au 28 juillet

Galerie Magda Danysz, Paris

Commenter cet article