Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Le Domaine National de Chambord poursuit une politique d’expositions culturelles et notamment d'art contemporain (Georges Rousse, en ce moment, en résidence d'artiste au château). C'est le peintre Djamel Tatah qui fait habiter ses oeuvres au château cet été. Des personnages, seuls ou en groupes, statiques ou en mouvement, debouts ou dans des positions particulières nous regardent. Djamel Tatah prend en photo ses amis pour ensuite rétroprojeter l'image sur la toile ; il ne retient ensuite que les traits qui l'intéressent et accentuent certains par la couleur. Lorsqu'il travaille par série, il peint le même personnage. Dans une salle, nous nous sentons comme espionnés par ce personnage qui semble nous suivre du regard.

Le personnages de Djamel Tatah sont les personnages de la vie de tous les jours, ils semblent anonymes : chacun peut s'y reconnaître. Le fond de couleur uni ou blanc permet de mettre en valeur le corps traité avec un facture différente. Le peintre réhausse de blanc les figures : un liseret blanc pour marquer les plis des vêtements, marqués par les membres. Ce blanc se retrouve également dans le teint du modèle. Cette couleur contraste parfaitement avec les aplats de couleur, utilisés pour le fond et les vêtements.

Avec la série des Chutes en vol, on peut apprécier un autre type de tableau où les personnages sont comme suspendus, sortant de la toile à ses quatre coins. Ce qui créé un certain dynamisme. Le fond uni nous interroge sur l'espace dans lequel se trouve les personnages.

Les toiles aux couleurs intenses avec une touche de blanc jouent parfaitement avec la pâleur des murs du 2e étage du château de Chambord.

Exposition à découvrir absolument jusqu'au 19 septembre

Domaine national de Chambord

Djamel Tatah investit les salles du château de Chambord

Commenter cet article