Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le corridor

Plus que quelques jours pour découvrir cette très belle exposition, entre musique et arts visuels !

Debussy est le compositeur du début du XXe siècle qui trouva l'essentiel de son inspiration dans le domaine des arts visuels et il fut fortement intéressé par l'émergence des courants artistiques de son temps.

L'exposition explore toutes les relations que Debussy a eu avec la peinture, la sculpture, le dessin et même la photographie. Elle évoque également le champ social et musical du musicien, trois familles l'ont soutenu durant ses années difficiles : Henry Lerolle, peintre, Ernest Chausson, compositeur, Arthur Fontaine, conseiller d'état.

Debussy fut d'abord sensible à l'art du mouvement des préraphaélites : on peut admirer les peintures de Edward Burne-Jones. Il s'est ensuite mêlé au milieu symboliste. Dès les premières salles, on découvre des oeuvres qui traitent de la musique : des gravures sur bois de Valloton "Le violon", "La flûte", des photos où on voit Debussy à l'oeuvre. Le compositeur s'est également fortement intéressé à l'art nouveau et aux arts de la Chine et du Japon. Pour ses oeuvres musicales, il fit appel aux plus grands dessinateurs et peintres de son temps : Bonnard proposa un projet de décor pour "Le martyr de St Sebastien, Jeux", Léon Bakst proposa également de nombreux projets de décor pour plusieurs de ses compositions. Debussy se serait inspiré de la nature pour ses compositions musicales : on peut donc admirer des paysages de grands maîtres de son époque comme Degas, Turner, Monet et Gauguin, entre autre. L'exposition se clôt en présentant des oeuvres, qui seraient à mettre en parallèle avec les années de maturité du compositeur : Derain, Kandinsky et Kupka.

Une exposition à découvrir jusqu'au 11 juin

Musée de l'orangerie, Paris

Commenter cet article