Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Dans le cadre de la présentaton des cultures tsiganes à la bibliothèque Desnos de Montreuil, Cendrine Bonami-Redler est partie à la rencontre des habitants du campement rom du quartier des murs à pêches. Armée de ses feuilles de dessins; cette jeune graphiste-illustratrice s'est prise au jeu de séjourner quelques jours dans une chambre d'hôte de l'hôtel Gelem, situé rue de Rosny dans le campement rom pour pouvoir commencer à s'immerger dans le lieu. Ensuite, elle a pu accéder au campement rom mis en place par la ville de Montreuil, site géré par l'association Ecodrom.

DSC01322.JPGDurant ce séjour, elle a pu approcher les habitats, les intérieurs, parler avec les habitants curieux et intéressés par sa venue. De grands paysages, aux intérieux plus intimes, Cendrine Bonami-Redler est allée dessiner la vie qui régne dans ce campement. Même si ses dessins sont vides de personnages, il n'en sont pas moins vivants : Colorés et d'un trait affirmé. Ses dessins à l'encre et aquarelle sont à la fois très détaillés et laissent place à un imaginaire par certains vides. Ceux-ci nous transmettent des éléments inattendus qui témoignent de l'univers de cette population, de leur quotidien et de leur monde parfois fantaisiste.

Nous découvrons ses dessins, plongés dans une atmosphère propre au lieu qu'ils présentent ; Nous pouvons écouter les captations sonores de l'anthropologue Maïssoun Zeineddine, qui restituent l'ambiance des lieux, et la parole d'une habitante. Le parcours des dessins fait penser à un journal de bord avec les textes du metteur en scène Xavier Marchand. Textes et dessins dialoguent ensemble et nous font part des petits événements et rencontres qui ont eu lieu durant le projet.

A côté, on peut découvrir une autre exposition plus documentaire. Il s'agit d'une sélection de photographies noir et blanc réalisées par Matéo Maximoff, entre 1920 et 1960. Il témoigne de sa famille, communauté rom avec un regard sincère et sans mise en scène.

De baraque en baraque, une exposition de Cendrine Bonami-Redler à découvrir jusqu'au 6 avril

à la bibliothèque Desnos de Montreuil (94)

Commenter cet article