Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Avec Sylvie De Biasi, nous sommes allés voir les expositions de Christian Boltanski à la nef du grand palais et au Musée d' Art contemporain du Val de Marne.
"Personnes" est le titre de l'exposition Monumenta, un énorme succès ! Le mur de boîtes métalliques fait écran avant la découverte de l'installation. Passés ce mur, nous sommes face à un damier de vêtements étalés à même le sol. Ils s'agit en vérité majoritairement de grands manteaux, des vêtements fins, plus prêts du corps rythment ces carrés. Devant le grand escalier de fer, une immense montagne de vêtements, usés, chiffonnés, plus colorés. Une pince, par le hasard attrape quelques vêtements, puis les relache...Un vêtement, une personne. Le jeu du hasard... Ici, chacun est spectateur, mais sa circulation à travers Monumenta est envahie par un fond sonore intense de battements de coeur, qui résonnent dans tout l'espace.
cristian-boltanskimac val
Au MacVal, "après", après la mort. Nous entrons en passant à travers un rideau qui montre une foule de personnes, vivantes. Un labyrinthe noir,  les seules points de lumière proviennent de pantins, morts, en manteaux, qui questionnent le spectateur. "As tu souffert?". Nous sommes interpellés par ces questions, mais qui guident aussi. Le spectateur est ainsi confronté à sa propre mort.
Dans les deux espaces d'exposition, chacun peut faire enregistrer ses battements de coeur. Les "archives du coeur" ainsi constituées ouvriront en juillet 2010 dans l'île japonaise de Teshima, dans le cadre de la Naoshila Fukutake Art Museum Foundation. Un coeur qui vit après la mort.
Un travail artistique sur la vie et la mort

Monumenta 2010 à la nef du grand palais jusqu'au 21 février
"Après" au Mac Val jusqu'au 28 mars

Boltanski à la Monumenta 2010 et au MacVal

Commenter cet article