Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Le corridor

kosuth au Louvre

Après Jan Fabre et Yan Pei-Ming, c'est à la figure majeure de l'art conceptuel Joseph Kosuth d'investir le Louvre. Des phrases en néon, médium cher à l'artiste, sont inscrites sur les vieux murs des remparts, du donjon, de la salle Saint Louis. L'artiste américain travaille sur les relations entre les mots et les choses, entre le langage et la représentation. Ces phrases s'intègrent à l'espace en ponctuant les murs de pierre de sources lumineuses, évoquant les relations entre l'histoire, l'archéologie, et l'expérience du spectateur. Celui-ci est d'ailleurs guidé dans un parcours rythmé. L'oeuvre s'intitule "Ni apparence ni illusion". Apparence des mots, des phrases par la lumière. Illusion des phrases, n'existant que par la lumière.

A découvrir jusqu'au 21 juin

Au musée du Louvre (Aile Sully, entresol, Louvre médiéval)

 

Commenter cet article