Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

L'ancien palais épiscopal de Beauvais est, depuis les années 80, le musée départemental de l'Oise. La plasticienne Anne Barrès (qui expose aussi aux "Environnementales" de Tecomah) a investi une galerie à l'intérieur de la cour de ce musée. Elle s'intéresse toujours à la "matière molle" et à la terre. Sa démarche s'inscrit dans l'idée que le processus est aussi important que la réalisation elle-même.

L'exposition présente deux moments dans sa création :

Dix sculptures ont pour support de base la brique à bâtir industrielle. Mais, l'artiste a détourné les briques pour créer des structures dynamiques, des arrondies, des arcs, faisant référence aux éléments architecturaux déjà présents sur le site. L'artiste se joue de la dûreté du matériaux, et travaille sur son ambiguité. Pour ceci, elle a colaboré avec les usines Gélis à Colommiers près de Toulouse.

Sur un pan de mur  face aux sculptures, elle présente "La grande tenture de Gien", réalisée en 1983, qui fait partie d'une série d'oeuvres inspirées par son enfance. Avec celle-ci, elle donne une dimension monumentale au travail de la couture. Les "Briques" et cette oeuvre jouent ensemble pour traiter du masculin et du féminin. La mise en scène est très réussie...

Exposition à découvrir au Musée départemental de l'Oise jusqu'au 31 Octobre

Anne Barrès expose ses sculptures dans la cour de l'ancien palais épiscopal de Beauvais (60)

Commenter cet article