Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

La galerie Bertrand Grimont accueille le protocole JEMONDE de Maud Louvrier-Clerc, un espace-temps d’échanges et de rencontres. L’artiste développe une démarche artistique qui a pour fil conducteur l’union des contraires et ici ses œuvres révèlent le passage de l’inerte au vivant. JEMONDE est une exploration poétique et citoyenne de l’anthropocène débutée en 2014. Il s’agit de la 8ème recherche-action artistique de l’artiste, qui comporte plusieurs axes art du portrait, art interactif, art militant, art numérique, art vivant, street art, une recherche action en continue. Elle recueille des témoignages de citoyens du monde entier et développe un travail qui réunit vidéos, sculpture, œuvres sur papier....

Elle présente ici ses portraits d’âme, le fruit de 5 mois de rencontres, entre octobre 2018 et février 2019, entre 950 étudiants MBA ESG. Cette œuvre présente une nouvelle manière d’interroger la notion de portrait. La parole devient sculpture ou dessin. Ensemble, ils constituent « une nouvelle cartographie mentale du monde de demain ». Ils fixent un instantané de pensée et traduisent un état de notre société.

Pour Maud Louvrier-Clerc, "ces portraits renferment un futur code secret dont chaque individu a la clef".

Les lettres des textes sont parfois évidées, puis brûlées. Ces œuvres de papier convoquent à la fois la fragilité et l’idée d’une renaissance. L’artiste met en évidence l’ambiguïté du feu, destructeur et purificateur. De la brûlure surgit l’invisible, l’âme de la personne.

Suspendus, ses Portraits d’âme semblent flotter dans les airs. Ils présentent un aspect à la fois matériel et immatériel.

La forme ronde traverse l’ensemble de sa création et incarne une diversité de sens, de l’infiniment petit au cosmos. Elle fait écho à la molécule de cambium dans ses sérigraphies, à l’écorce et à la croissance au travers du papier ainsi que la planète bleue dans ses Portraits d’âme.

Une sculpture suggère la reliance entre les âmes, une communication entre les êtres.

Maud Louvrier-Clerc expérimente également la pratique de la vidéo pour rendre compte des possibles de ce protocole.

Baignée par l’esprit d’une collaboration fertile, Maud Louvrier-Clerc a invité Les Optimistes Éditions, Laurence Duca et Rémi Peyrard à présenter leurs mobiliers de bois. Un salon de lecture et un salon d’écriture proposent un moment de discussion, de liberté de prises de paroles, de réflexions sur le futur de notre monde. Ce qui offre un aspect chaleureux à ce lieu.

Un livre réunit également l’ensemble des portraits.

Cette exposition se découvre comme une expérience in situ, qui enrichit le protocole, cette œuvre in process, vivante.

Ainsi, apparaît un cycle de la matière, du bois au papier, de l’écriture du portrait à sa matérialisation plastique. Cette exposition renverse les habitudes du visiteur, qui est convié à passer du temps à lire, écrire et à penser à ce nouveau monde. Ce temps offert par l’artiste est une ode à l’écoute de soi et des autres ainsi qu’au soin qu’on peut porter à la nature. JEMONDE engage tout un chacun à laisser une trace et son portrait participe d’un Tout, une manière de co-créer en vue d’un nouveau monde, durable.

Cette exposition s’accompagne d’une série de discussions, dialogues :

Samedi 15 juin à 16h

JEMONDE, une écologie relationnelle avec l’artiste et Damien Delville, géographe et anthropologue de la nature, doctorant / écologie, Pierre Spielewoy, eco-anthropologue et juriste, doctorant / biodiversité, Daphné Caillol, géographe, doctorante / migration.

Samedi 15 juin à 18h

JEMONDE & Mo Da Polymorphe, performances de l’artiste avec Olivier Marigard.

Samedi 15 juin à 19h

JEMONDE selon Erwin Eppe alias Erovianno, étudiant MBA ESG, compositeur et chanteur et Ruben Tuil, bassiste et étudiant à l’American School of Modern Music.

Dimanche 16 juin à 18h

L’ECRITURE, L’AUTRE IMAGE DE SOI, dialogue avec l’artiste et conférence avec Romain Arazm, historien d’Art et auteur pour une flânerie philosophique.

Finissage le 18 juin à partir de 18h avec de belles surprises…

Galerie Bertrand Grimont, Paris

http://www.bertrandgrimont.com/

http://agenda-pointcontemporain.com/maud-louvrier-clerc-lame-du-nouveau-monde-galerie-bertrand-grimont-paris/

 

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

Vue de l'exposition

L’âme du nouveau monde, une exposition-laboratoire
L’âme du nouveau monde, une exposition-laboratoire

Commenter cet article