Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Claudine Remy est allée l'été 2017, au bord de la baltique, sur les traces de son père, prisonnier en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale. Présentée à la galerie 379, sa série Les baltiques invite à une promenade à travers ces paysages traversés. Ses peintures présentent des flux de matières colorées, des variations d’intensités de lumière. Des souvenirs resurgissent au fur et à mesure des gestes picturaux. Parfois, apparait une figure humaine qui se fond dans la nature ou émerge d’une atmosphère brumeuse. Ce corps, tel un fantôme s’enfuit ou tente de revenir des profondeurs du passé. Ce qui suggère le processus de régénération des images, des moments vécus. La peinture, pour Claudine Remy est une manière de saisir ce que le paysage exploré a à lui dire. Ses œuvres reflètent sa quête, sa recherche sur ses origines, les lieux, la terre de son enfance où elle est revenue pour comprendre son histoire. Elles reflètent les sensations que transmettent le contact avec la nature. Elles révèlent également l’expérience temporelle du parcours et incitent à rêver.

Une exposition qui invite à une concentration, méditation sur le paysage comme espace mental.

Jusqu'au 13 octobre à la galerie 379, Nancy

Les baltiques, exposition de Claudine Remy : Réminiscences de paysages
Les baltiques, exposition de Claudine Remy : Réminiscences de paysages
Les baltiques, exposition de Claudine Remy : Réminiscences de paysages
Les baltiques, exposition de Claudine Remy : Réminiscences de paysages

Commenter cet article