Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Julien Salaud, marqué par ses études en biochimie et en ethnologie et par son voyage en Guyane, où il a découvert les relations empathiques que les Amérindiens ont avec leur environnement, met en lumière la vie sauvage et le règne animal. Le château de Rambouillet, situé dans une ancienne terre de chasse et aux salles ornées de tapisseries, constitue un écrin pour l’œuvre de cet artiste. Le parcours conduit à découvrir l’ensemble de ses expériences sur la représentation de l’animal.

Dans l’antichambre de l’appartement de l’Empereur, son bestiaire, chouette, lièvre, glouton, corneille, lapin de garenne et chevreuil, se fond parmi le décor. Tels des habitants du château, ses animaux, réalisés en taxidermie, paraissent avoir toujours été là.

Puis, une étrange créature, semble être le gardien du château : Cerfaure, mi-homme, mi-animal, témoigne d’une certaine puissance. Cette sculpture, réalisée à partir du moulage du buste de l’artiste fait écho à des mythologies, à des récits où la forêt est peuplée d’êtres singuliers.

A travers l’utilisation de la taxidermie, Julien Salaud évoque les thèmes du passage, de la métamorphose, du rite et de ce qui se passe après la mort. Il sublime cette technique en recouvrant ses animaux d’un tissage de perles, ce qui leur donne un aspect merveilleux. Ils semblent surgir de contes de fées ou de contrées éloignées. L’artiste combine avec justesse une pratique qui peut procurer l’effroi et une technique artisanale, proche du décoratif, qui donne à l’animal son côté majestueux et vénéré.

Dans les grands salons en enfilade, des yourtes, Nuits étoilées, recouvertes d’une peau de bêtes sollicitent notre curiosité. Des petites fentes permettent d’observer des animaux, apparitions nocturnes (réseaux de fils tendus s’illuminant dans le noir), qui suggèrent des constellations. Julien Salaud unit ici la terre et le ciel. Ses cabanes, grottes, paraissent munies d’une magie. Elles appellent à songer à des esprits et font écho aux symboles que certains peuples donnent à l’animal.

Les sculptures de Julien Salaud invitent à rêver tout en interrogeant la condition animale. Dans ce château, leur apparence et les émotions qu’elles procurent se révèlent d’autant plus fortes.

Une exposition à découvrir absolument jusqu’au 23 septembre.

Natures Sauvages II : les créatures hybrides de Julien Salaud au domaine national de Rambouillet
Natures Sauvages II : les créatures hybrides de Julien Salaud au domaine national de Rambouillet
Natures Sauvages II : les créatures hybrides de Julien Salaud au domaine national de Rambouillet

Commenter cet article