Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

" Miroirs, corps flottants entre deux eaux, pelle, douze étoiles de sable, champagne, conque.

On peut se faire du mauvais [SÃ].

Réédifions les pâtés de sable..."

 

Pour la galerie 379, Corinne Costa-Erard a conçu une exposition comme une mise en scène, une œuvre totale à apprécier dans le temps. De grandes images, gravures, se révèlent, en lumière, selon le passage des visiteurs. Des personnages semblent en suspens, comme fuyant ou pris dans les flots. Au sol, une plage sur laquelle est échouée une bouteille de champagne suscite la curiosité. Au delà de ce paysage qui invite au rêve, où se prélasser et jouer, cette installation renferme l'annonce d'une destruction, d'une disparition, des dégâts causés sur ce milieu, en danger.

Si le bleu et la lumière marquent l'atmosphère onirique de cette exposition, Corinne Costa-Erard cherche à attirer le visiteur vers une réflexion sur la mémoire des migrants, des traversées... Son œuvre nécessite de se laisser happer par les jeux d'apparition et de disparition... Une expérience immersive qui suscite une réflexion vers l'état du monde.

Exposition encore visible aujourd'hui à la galerie 379, Nancy et qui devrait pouvoir voyager vers d'autres lieux.

[SÃ], une exposition de Corinne Costa-Erard : à éprouver et à penser
[SÃ], une exposition de Corinne Costa-Erard : à éprouver et à penser
[SÃ], une exposition de Corinne Costa-Erard : à éprouver et à penser
[SÃ], une exposition de Corinne Costa-Erard : à éprouver et à penser
[SÃ], une exposition de Corinne Costa-Erard : à éprouver et à penser

Commenter cet article