Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Cécile Le Talec cherche à rendre visible la matière sonore sous différentes formes, sculptures, dessins et installations. De sa rencontre avec un lieu, une architecture, un territoire, elle va capter du son, une atmosphère...

Invitée à l'abbaye de Cluny, elle a pris la mesure de ce lieu chargé d'une histoire pour réinstaller des œuvres en écho avec les volumes architecturaux.

Dans le réfectoire des moines, Panoramique polyphonique, une tapisserie sonore, réalisée à Aubusson, propose un voyage immobile. À l'extérieur, un dessin d'une partition, des lignes de rythmes, de fréquence conduit le visiteur à en faire le tour. En pénétrant à l'intérieur de ce cocon sonore, le visiteur perçoit des chants d'oiseau et le langage sifflé de l'ile de la Gomera... Il médite, prend plaisir à s'arrêter et à se laisser bercer par ces sons venus d'ailleurs. L'artiste réalise un dialogue entre l'architecture et le paysage, elle le dessin et le son... Cette installation fait aussi écho au panorama, cette œuvre qui donnait l'illusion d'une scène.

Dans le cellier, Cécile Le Talec a disposé une série de dix sculptures de pavillons en céramique. Nuée, se découvre d'en haut comme un paysage d'étranges volumes reliés ensemble. En descendant, le visiteur déambule entre les sculptures... Chacune diffuse une composition musicale ; réalisée à partir des sons de vent, de pluie, de pas dans le gravier, de murmures ou de paroles - réalisés dans l’abbaye de Cluny. L'artiste fait rentrer une atmosphère sonore naturelle à l'intérieur.

Cécile Le Talec a ainsi créé deux espaces-temps sonore, deux moments où se laisser porter par la puissance de ce bâtiment, une invitation à rêver... Ses deux installations lui redonnent une nouvelle histoire.

Une exposition à découvrir jusqu'au 14 janvier

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

credit photo : Cécile Le Talec

Commenter cet article