Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Subito Presto est née de l'initiative d'artistes peintres de s'unir pour présenter les univers d'autres artistes. La première exposition, l'année dernière, proposée par les peintres Allison Blumenthal et Claire Colin-Collin montrait quantité de démarches picturales. Cette année, l'exposition a lieu à la Progress gallery et réunit les œuvres de 11 artistes. Ils osent, expérimentent... L'acte de peintre est pour eux une recherche constante, une quête... Ils interrogent la peinture comme médium et mettent en lumière la richesse de ses potentialités.

Allison Blumenthal, attentive aux éléments naturels, roches, cailloux dans le paysage, en retient des formes... Ses peintures révèlent les structures de ces matières ; les lignes composent des formes à la fois zoom sur un détail, fragment et failles dans la montagne.

Les peintures de Jérôme Boutterin témoignent d'un geste vif, sorte d'écriture, d'une promenade sur la toile. D'une trace d'un mélange de couleurs, vient se diffuser, se disperser la matière picturale.

Chez Catherine Cassidy, il y a ce goût pour l'expérience, la force, l'urgence de peintre. Superposition de formes, de tracés, mélange de couleurs..., une peinture spontanée !

Pascal Casson lui, se sert de la peinture comme outil de dessin. Il fait naître des formes géométriques, des espaces, contenants, des circulations... Ses œuvres invitent le spectateur à cheminer, à suivre des tracés et à imaginer des lieux à traverser.

Eléonore Cheneau travaille la surface ; Avec ses strates d'épaisseur, de recouvrement, son support devient un palimpseste de couches picturales.

Une certaine fluidité émane de la peinture de Gabriele Chiari. Son aquarelle sur papier présente deux espaces : une bande dense en pigment semble émaner de formes organiques. Ces taches diffusent la couleur, elles se répandent tout en se fixant et créent un rythme.

Flavie Cournil, elle, propose des combinaisons de formes colorées. Sa série Les formes plates, peintures sur porcelaine, témoigne d'une rencontre entre la couleur et la matière. Ses pièces, d'une extrême finesse jouent sur l'épaisseur de la peinture et la fragilité du support.

Au sol et sur les murs, les œuvres de Nicolas Chatelain nécessitent la vigilance du visiteur. Ses sculptures, compositions à partir de volumes, font écho à des trouvailles...

Léo Delarue prolonge sa pratique de sculpteur en peinture. Les grandes îles, série de 8 gouaches sur papier montre ces territoires flottant.

Cette exposition met en évidence la multitude des possibles qu'offre la peinture, expériences gestuelles, jeux entre des formes géométriques. Elle témoigne également des liens entre la peinture et la sculpture.

Subito Presto #2, à découvrir absolument jusqu'au 9 décembre

Commenter cet article