Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Cornelia Eichhorn, attentive à l'évolution de la société, aux comportements humains, met en lumière les relations et les tensions entre les individus, trop souvent cachées.

Elle dessine avec patience, au fur et à mesure des couches de matières, des visages, des fragments de corps, apparaissent, entremêlés, contorsionnés... Les dessins révèlent des situations de mouvement, d'état de transition. Ils suggèrent des relations qui se tissent et se détissent. De multiples histoires s'enchevêtrent...

Tels des collages de plusieurs moments dessinés, ses œuvres nécessitent une double lecture, vue de loin, un paysage, vue de prêt des fragments de corps combinés à des portraits. Le corps tente de s'adapter au paysage, dans Echine souple 1, Echine souple 2 et Phautx... Les dessins de Cornelia Eichhorn convoquent tout autant les contraintes et de possibles rencontres. Un grand dessin Lamare-üe montre comme une fusion de corps, qui se rejoignent tout en s'éloignant.

Ces dessins jouent sur le caché et le visible... différentes échelles se croisent, les éléments s'accordent et d'autres s'affrontent ; ce qui crée un trouble... Ils révèlent à la fois une douceur et une certaine violence. Ils attirent par leur extrême finesse et repoussent en même temps par l'étrangeté qui s'en dégagent.

Cornelia Eichhorn invite le spectateur à faire attention à la réalité, au pouvoir des images et à ce qu'elles disent du monde actuel.

​Altitude Attitude, une exposition de Cornelia Eichhorn à découvrir jusqu'au 30 décembre à la galerie L'Abat-Jour, Lyon.

 

Lamare-üe

Lamare-üe

Echine souple 2

Echine souple 2

Echine souple 1

Echine souple 1

Phautx

Phautx

Du lait bleu jusqu'à l'épaule

Du lait bleu jusqu'à l'épaule

De la figuration des grandes pierres

De la figuration des grandes pierres

Presquèle

Presquèle

Commenter cet article