Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

La galerie Backslash propose Variables, une exposition qui réunit 4 jeunes artistes, Jeanne Briand, Valentina Canseco, Florian Mermin et Camille Raimbault. Ils ont chacun investi un espace de la galerie avec des installations, des propositions in situ, des œuvres qui s'immiscent et se fondent avec l'architecture.

Valentina Canseco développe un travail autour des matériaux de construction et de l'architecture. Elle utilise, détourne les matériaux pauvres, les objets de rebut ou qu'on a tendance à rejeter, cagettes, sacs, pour recomposer de nouvelles formes. Par son attention aux espaces de vie, au paysage urbain, elle interroge la relation de l'individu à son habitat. Elle a investi l'espace d'entrée de la galerie avec une installation, recomposition, assemblage de portes, une nouvelle structure malléable. Au mur, d'autres œuvres font écho à des objets pris dans la rue, celles-ci révèlent des traces et des passages des individus.

Florian Mermin a ponctué l'entre-deux étages de la galerie avec un mur de plantes et des sculptures en cire imitant la végétation. Il a créé comme un jardin intérieur. Ses œuvres incitent le visiteur à poser son regard sur les détails de l'architecture du lieu. L'artiste se fait ici scénographe, il hante les lieux par ses végétaux et toiles d'araignée.

Camille Raimbault, elle aussi s'empare de l'espace de la galerie pour disséminer des "petites annonces", des sculptures murales qui soulignent l'espace tout en se fondant dans l'architecture. L'artiste a également recouvert un mur d'une peinture verte, laissant la forme d'un post-it manquant, qu'on retrouve plus loin dans le parcours.

Jeanne Briand présente Gamete glass, une installation énigmatique : un système quasi architectural, en réseau qui suggère une nouvelle forme de vie.

Cette exposition a permis à ces artistes de proposer un travail plastique à l'échelle de l'espace singulier de la galerie. Leurs œuvres dialoguent entre elles et des interactions se créent. Ainsi, la galerie se révèle comme un lieu modulable, propice à une variété de réagencements possibles.

Dernier jour pour ne pas manquer cette exposition !

 

 

copyright : galerie Backslash
copyright : galerie Backslash
copyright : galerie Backslash
copyright : galerie Backslash
copyright : galerie Backslash

copyright : galerie Backslash

Commenter cet article