Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Voxel réunit Francis Limérat et Michel Duport, deux artistes qui développent des pratiques artistiques liées au volume, aux couleurs et au dessin. Les rassembler est une occasion pour eux deux de mettre leurs travaux en écho, des recherches sur la découpe et l'assemblage de formes et de matériaux. L'accrochage a pour point départ l'architecture de la galerie. Les œuvres jouent avec la lumière et redéfinissent l'espace.

Francis Limérat utilise des bois bruts et peints pour créer ; des éléments qui ont une histoire et en acquièrent alors une nouvelle. Comme un jeu, il teste différents assemblages de ces tiges de bois pour laisser apparaître le dessin de lignes. Les matériaux constituent à la fois les éléments et la structure des œuvres. Celles-ci présentent un maillage de lignes, entre le dessin et le volume, entre vide et plein. Elle captent la lumière et des ombres portées se forment, tels de nouveaux tracés qui s'ajoutent. Ces constructions évoquent aussi des sortes de possibles cartes ou à des pièges à rêve.

Michel Duport est peintre et affirme le lien entre la peinture et le tableau. Sur les murs, ses œuvres s'apparentent à des étagères sur lesquelles des volumes colorés sont associés. Ces éléments peints suggèrent diverses potentielles combinaisons. L'artiste modifie le rapport habituel à la peinture et au tableau. Il renouvelle la pratique de leur accrochage. Dispersés dans l'espace, ces tableaux-volumes engagent ici le spectateur à vivre une expérience intense de la couleur. Les surfaces colorées créent un rythme visuel sur l'ensemble des murs de la galerie.

Les travaux de ces deux artistes incitent à une attention particulière à l'espace et à ses recoins. Une œuvre attire le regard vers une autre et on prend plaisir à faire et à refaire le parcours de l'exposition.

Voxel, une exposition à découvrir jusqu'au 25 février.

 

Commenter cet article