Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Les œuvres de Manish Nai attirent d'abord le regard par la multiplicité de leurs couleurs et de leurs textures. Mais s'approchant, le spectateur s'interroge sur la nature des matériaux utilisés. La galerie Karsten Greve organise la première exposition personnelle en France de cet artiste indien. Celui-ci développe une démarche artistique singulière, entre une relation aux matériaux de rebut et un travail sur les formes et les couleurs. Son travail convoque plusieurs références à l'histoire de l'art, l'arte povera et un renouvellement de l'art minimal. On ne peut le classer à la suite d'un mouvement artistique tant son processus relève d'une relation complexe au matériau.

Manish Nai utilise le jute, matériau très présent en Inde, utilisé principalement dans les secteurs du vêtement et de la construction. Il y voit ses qualités plastiques, la diversité des couleurs et des motifs. Il le manipule, le transforme, le froisse, le tord, le compresse et l’agglomère à du carton de récupération pour en faire son médium à la fois sculptural et pictural. Ces éléments deviennent ainsi des modules qu'il combine pour composer ses œuvres. Celles-ci sont entre la sculpture et la peinture. Elles donnent l'envie au spectateur de les toucher et d'apprécier le contact du matériau. Ainsi, l'artiste joue sur le trouble entre la pureté d'une forme géométrique et l'aspect brut du matériau prélevé du quotidien.

Cette exposition permet également de découvrir son travail photographique. Manish Nai regarde l'espace urbain, les palissades, les affiches avec un regard proche de celui du peintre. Ses photographies restituent des compositions graphiques. Elles rendent compte de la diversité de matières, de formes et les lettrages y sont des éléments graphiques. Ce travail lié au hasard de la rencontre fait naître comme des peintures abstraites.

Manish Nai donne un autre sens aux matériaux qui circulent et à ceux qui marquent l'espace public. Au spectateur de prendre alors plaisir à les reconnaître et à vouloir les extraire du volume compressé, leur rendant alors leur aspect premier.

Matter as Medium, une exposition de Manish Nai, à découvrir absolument jusqu'au 29 octobre.

Untitled, 2016, installation, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Untitled, 2016, installation, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Untitled, 2014, MN/S 26, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Untitled, 2014, MN/S 26, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Untitled I, 2016, MN/S 23, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Untitled I, 2016, MN/S 23, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Digits XIII, 2016, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Digits XIII, 2016, copyright Manish Nai, galerie Karsten Greve

Commenter cet article