Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Le Consulat est un espace de rencontres où règne l'esprit d'une utopie. Initié par l'association Gang, ce lieu éphémère a pour vocation d'ouvrir vers un nouveau mode de vie où chacun pourrait exprimer ses capacités et sa créativité. Il propose une riche programmation qui invite à danser, se réunir, penser et à agir.

Dans ce cadre, l'association COAL, Coalition pour l'Art et le Développement Durable propose une exposition qui réunit des œuvres d'une quinzaine d'artistes. Mêlant une diversité de médiums, photos, peintures, sculptures, installations, elle s'offre comme un espace de promenade dans lequel le visiteur peut s'arrêter, laisser son esprit divaguer vers des territoires lointains et développer son regard critique sur les questions de société. Des œuvres renvoient à des paysages et laissent songer à une nature enfouie qui persiste. L'herbier d'Anaïs Tondeur met en évidence une végétation qui apparait suite à la catastrophe de Tchernobyl. La sculpture en poussières de Lionel Sabatté renvoie aux traces que l'homme laisse sur terre. Les peintures d'Edouard Wolton présentent des paysages, des vues qui témoignent de notre désir d'appréhender des phénomènes naturels. Un contraste s'établit avec des travaux, objets, slogans, drapeaux, qui font directement référence à notre société, à l'économie et à la consommation. D'autres œuvres supposent de se pencher sur une démarche artistique spécifique ou de revenir sur un processus d'action, tels que les sculptures d'Elsa Guillaume. Walden, des inscriptions réalisées à partir de déchets de McDonald ponctuent les murs. Suite à ses pérégrinations, Laurent Tixador les a ramassé puis en a fait de nouveaux slogans.

La scénographie de cette exposition fait écho à un espace en attente. L'association COAL a privilégié un choix radical de propositions artistiques : entre chacune se jouent d'extrêmes écarts tant au niveau formel que du sens qu'elles incarnent. Cette exposition participe de l'ensemble d'une programmation qui invite à se rassembler autour de questions cruciales. Chaque proposition est l'occasion de découvrir des pensées, de nouveaux modèles d'actions pour envisager l'avenir de notre société ainsi que de rencontrer divers acteurs militants pour un monde plus juste.

Le programme d'événements est à découvrir au jour le jour jusqu'au 30 septembre.

vue de l'exposition

vue de l'exposition

vue de l'exposition

vue de l'exposition

Tchernobyl herbarium d'Anaïs Tondeur

Tchernobyl herbarium d'Anaïs Tondeur

Poussière volatile du 24/08/13 de Lionel Sabatté

Poussière volatile du 24/08/13 de Lionel Sabatté

Rodeo IV, V et VII d'Elsa Guillaume

Rodeo IV, V et VII d'Elsa Guillaume

Commenter cet article