Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Sun Young Min développe une pratique picturale fondée sur la représentation des végétaux. Elle renouvelle le genre de la nature morte pour évoquer le passage du temps. Selon l'artiste, les fleurs sont des éléments porteurs de nombreux sens et leurs symboles engagent une infinité d'interrogations. Ainsi, ses grandes peintures sont composées d'une multitude d'images florales, aux couleurs à la fois pâles et chatoyantes. Ses jardins se révèlent dans un état transitoire, entre la naissance et la fanaison. Ils suscitent l'apparition de souvenirs et de rêves.

Invitée par le Bon Marché Rive Gauche, l'artiste coréeene a réalisé une fresque qui mêle peinture et végétaux. Conçue sans croquis ni préparation préalable, cette création in situ traduit ses sentiments et émotions. Composée de formes fluides aux multiples couleurs, l’œuvre suggère un mouvement, une envolée, un processus naturel. Elle évoque à la fois la croissance des fleurs, la magie de l'instant d'une éclosion et un envol dans le ciel. Les plantes pourraient comme envahir l'espace. Les végétaux stabilisés renforcent la vie et l'énergie incarnées par l’œuvre. Sun Young Min a trouvé le moyen d'étendre son vocabulaire pictural pour interroger d'autant plus notre relation aux plantes.

Cette fresque invite le spectateur à se promener comme dans un jardin, à suivre les directions des végétaux. Ce qui l'incite également à imaginer l'extension de l’œuvre.

« Mouvement d’été » par Sun Young Min, à L’Entrée sur l’Art Contemporain, à découvrir au
1er étage du Bon Marché Rive Gauche, jusqu'au 20 août 2016

Commenter cet article