Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

La Fondation Merz met en lumière l'approche du monde végétal et du monde animal dans l’œuvre de Mario Merz. Dans la cour, le visiteur est invité à contempler une sorte de jardin en spirale, où se développent des Ninfea Cornea Speciosa, des plantes aquatiques. Immergée, l’œuvre offre une expérience contemplative.

À l'intérieur, l'exposition réunit un ensemble de peintures, sculptures, installations et œuvres sur papier. On y retrouve les sujets et références chers à l'artiste, l'igloo, la table, la spirale et la suite de Fibonacci. Mario Merz relie la nature à l'équilibre, aux mathématiques et au temps. Ses œuvres établissent des relations entre nature et culture. Si certaines nécessitent de se référer à des concepts, d'autres composées d'éléments naturels libèrent une certaine poésie. Le visiteur est incité à se promener comme dans un jardin.

La natura è l'equilibrio della spirale, une toile accrochée à une structure métallique présente une suite de chiffres et de fleurs. L'igloo réalisé à partir de plaques de pierres fait allusion à l'abri : « c’est la forme organique par excellence, [...] à la fois le monde et la petite maison » pour l'artiste. L'installation Foresta con video sul sentiero, constituée de rameaux de bois révèle elle, la puissance significative de l'arbre, témoignage du temps et de l'équilibre. Puis, le visiteur est attiré par une table en verre, en forme de spirale. En s'y approchant, il découvre des ensembles de pommes vertes et des œuvres de Marisa Merz. Le fruit fait ici écho à des références historiques qui parlent de la condition humaine. Au sol, un tapis de terre invite le spectateur à prendre le temps de déchiffrer une phrase en néons. Les textes de l'artiste, sortes d'énigmes qui servent de cartels l'amènent à s'interroger sur notre relation à la nature et au delà à l'univers. Des peintures aux couleurs chatoyantes, proches de l'abstraction gestuelle, suggèrent des paysages, des arbres, des plantes ou des animaux. Posées au sol, celles-ci ponctuent le parcours et offrent des images oniriques. Dans une petite salle sont regroupées une série de dessins, un herbier où là encore les chiffres et les formes géométriques ajoutent un mystère. Des vitrines contenant des croquis, des cahiers et de petits dessins inédits complètent l'ensemble et permet ainsi de découvrir la diversité des domaines et médiums explorés par l'artiste.

Au spectateur de laisser son esprit vagabonder face aux œuvres, riches de sens. Il peut soit prendre le temps de les décrypter et saisir les relations entre les textes et les éléments naturels ou simplement imaginer de possibles récits.

La natura è l'equilibrio, une exposition à la Fondazione Merz, (Turin) à découvrir absolument jusqu'au 18 septembre.

La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.
La natura è l'equilibrio : des oeuvres de Mario Merz centrées sur le dialogue entre nature et culture.

Commenter cet article