Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Amandine Gollé explore diverses techniques de la gravure pour révéler les relations du corps avec l'environnement. Chaque geste, inscription, conduit au fur et à mesure à l'apparition de mouvements, de flux.

Le visiteur est invité à rentrer dans une forêt d'insectes monumentaux. Gravées sur plaques de bois, encrées, ces bêtes suspendues acquièrent un aspect merveilleux. L'artiste en les représentant à l'échelle humaine, avec une telle précision, dévoile la beauté de leur structure. Au sol, des copeaux de bois sont les traces de son long et délicat travail de la matière. De même, ils peuvent suggérer celui des insectes.

Au mur, un grand ciel bleu évoque des phénomènes naturels, l'apparition de nuages, du vent, de tourbillons. Cette grande gravure sur bois met le spectateur face à la puissance d'un phénomène physique. Si ce ciel invite son regard à plonger dans un espace infini, les insectes eux le captent et l'engagent à prendre conscience d'un certain mystère qu'ils incarnent. Vue d'en haut, cette installation donne encore plus l'impression de s'immerger dans un rêve.

Amandine Gollé s'attache à faire l'épreuve de grands formats pour explorer des relations d'autant plus intenses de son corps avec le support. Au fil de sa concentration, de son temps passé à s'approprier cette matrice, celle-ci devient son territoire. Une fois gravée, l'immense plaque de bois est un point de départ à la création de nouvelles mises en scène ou des espaces de potentiels déplacements, actions, expériences perceptives et méditatives. Amandine Gollé a expérimenté aussi bien le rythme d'un geste répétitif pour créer l'impression d'un flux continu que le trait précis pour traduire son attention aux détails de la nature.

Une série de gravures de montagnes accompagnent son installation. Les incisions, marques imprimées, évoquent un mouvement continu et font naître des paysages où apparaissent de possibles corps.

La jeune artiste a ainsi créé son exposition à la mesure du lieu. Elle propose diverses expériences contemplatives qui renforcent la curiosité du spectateur vis à vis de la gravure.

Une exposition à découvrir absolument les week-end du 23-24 ; 30-31 juillet
et les 6-7 août de 14 heures à 19 heures, au LaboDTF, Nancy,

dans le cadre des 6 week-ends d'art contemporain.

copyright : Amandine Gollé
copyright : Amandine Gollé
copyright : Amandine Gollé
copyright : Amandine Gollé

copyright : Amandine Gollé

Commenter cet article