Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Sylvie De Biasi, encore une fois, a réussi à prendre la mesure de l'espace galerie de la joaillerie d'Hervé Durand. En s'appuyant sur l'architecture, elle a créé un cocon tout blanc, une sorte de chambre. D'un côté, un personnage de papier semble songeur ; en face, une chaise d'enfant et un petit personnage suspendus s'élèvent. Des papillons, en origami accompagnent cette envolée. Horloge, métronome, sablier, ces objets marquent le passage du temps.

Si la première impression de cette installation, à l'ambiance d'une douce légèreté, peut faire penser à un rêve et à l'enfance, l'artiste a mis en scène la vieillesse. Son œuvre suggère l'envolée des moments vécus. L'artiste interroge ainsi notre relation à l'objet et aux lieux de vie.

Une vidéo, réalisée par Serge Daongam intitulée Passage-Pentimenti, composée de photos de famille, qui apparaissent et disparaissent dans un flux de matière colorée, complète l'exposition. Ce passage de couleur fonctionne un révélateur de ces images, tels des événements marquants de la vie qui resurgissent.

Sylvie De Biasi est allée encore plus loin dans ses recherches plastiques autour des objets et des matériaux. Le blanc, qui réunit l'ensemble, évoque à la fois l'enfance et la vieillesse. Il renvoie à l'effacement et à la fragilité de la vie. L'installation invite chacun à y projeter sa propre histoire, de la prise de conscience de l'instant présent au plaisir de se replonger dans ses souvenirs.

Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'événement sculpture en ville à Nancy.

À découvrir jusqu'au 29 juin.

Copyright : Sylvie De Biasi
Copyright : Sylvie De Biasi
Copyright : Sylvie De Biasi
Copyright : Sylvie De Biasi
Copyright : Sylvie De Biasi

Copyright : Sylvie De Biasi

Commenter cet article

SYLVIE DE BIASI 05/06/2016 11:14

Ton article m'a vraiment émue... Tu écris de belle manière, tu sais révéler par des mots l'âme de mon exposition.
Merci Pauline.