Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Maria Laet s'emploie à ressentir des relations fortes entre son corps et les éléments de la nature. Ses œuvres naissent d'expérimentations, de manipulations de matériaux. La galerie MdM présente la deuxième exposition individuelle en France de l'artiste brésilienne. Ses œuvres sont à la fois conceptuelles et sensibles. D'un premier regard, celles-ci paraissent énigmatiques ; des signes, un graphisme, des formes intriguent. Elles relèvent d'une action, d'un contact parfois du corps avec le support, objet ou paysage.

La photographie Terra présente la vue d'un terrain marqué d'étranges traces. Maria Laet a réalisé une intervention dans le parc Lage, à Rio de Janeiro : elle a cousu pendant une semaine sur le sol des fils reliant deux arbres. Elle a éprouvé le contact avec la nature. Dans Estudo sobre a pele de uma lima da persia, l'artiste s'est concentrée à représenter un fruit. Elle s'attache à révéler les éléments naturels, leurs matières et teste leurs limites.

La série Dobra présente une composition de formes géométriques. Maria Laet aurait déplié, puis replié un volume. Ses œuvres invitent le spectateur à reconstituer un volume et à imaginer les différentes étapes de construction. Elles présentent un état de développement et les rapports d'ombre et de lumière qui sont nés de son geste.

La Série Diálogos Sopro montre des taches, sortes d'écritures. Par son souffle, Maria Laet a laissé l'encre noire marquer la feuille de papier. Dans ses vidéos, elle révèle également des gestes et ce qu'ils peuvent produire comme dessins.

Les œuvres de Maria Laet conservent les sensations éprouvées par l'artiste. Elles sont comme des témoignages d'instants vécus. Cette exposition présente ainsi l'ensemble d'un travail plastique délicat et poétique.

À découvrir absolument jusqu'au 25 juin à la MdM gallery.

Commenter cet article