Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

L'ampoule est un motif récurrent dans l’œuvre de Sébastien Mehal. À partir de cet objet du quotidien, il s'interroge sur le concept d'urbanité, nos modes de pensée et pratiques associés au fait de vivre en ville. Il puise son inspiration dans ses expériences des milieux urbains, marqués par la frénésie des flux de circulation et par les lumières artificielles qui dictent la place de l'individu.

Marqué par sa formation d'architecte, Sébastien Mehal a divisé la Maëlle galerie en deux et propose un vis-à-vis entre un espace intérieur et un espace extérieur. Dans ses peintures abstraites, la lumière irradie. Une autre série de peintures, réalisées à l'aide de grandes seringues chirurgicales, sont marquées par une certaine énergie. Cette technique est pour l'artiste une façon d'exprimer notre besoin de nous réapproprier nos lieux de vie. HZ, une sculpture d'ampoule en marbre noir massif complète sa réflexion sur nos façons d'habiter.

Une série de petites toiles donnent à voir une trame de noms de grandes villes. Disposées sur le mur, elles forment une sorte de cartographie. Cette œuvre symbolise l'urbanisation grandissante et l'effet de la mondialisation sur les villes.

Cette exposition concentre les réflexions de l'artiste, le paysage urbain et la place de l'homme dans notre société contemporaine.

À découvrir à la Maëlle galerie jusqu'au 9 avril.

copyright : Maëlle Galerie

copyright : Maëlle Galerie

Commenter cet article

SYLVIE DE BIASI 06/04/2016 12:42

Paysage, paysage urbain.. Toujours !