Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Micha Laury mène un travail plastique lié aux sciences et interroge la place de l'homme dans son environnement. Depuis quelques années, suite à la lecture d'un article, il a développé une recherche sur les méduses. Il s'est ensuite intéressé à la symbolique de ces créatures. Après avoir été présentée lors de plusieurs expositions, c'est à l'aquarium de Paris que l’œuvre Jellyfish a trouvé sa juste place.

Un ensemble de vingt-neuf méduses colorées, suspendues au cœur de la nef de l'aquarium, surprend les visiteurs. Elles paraissent fabuleuses et font rêver à un étrange paysage. Monumentales, leurs formes sont délicates, entre force et fragilité. Elles attirent et donnent l'envie de les toucher. Leurs couleurs et leurs dimensions intriguent. Micha Laury révèle leur diversité de formes, de tailles et de couleurs. Il joue sur l’ambiguïté de notre relation aux méduses entre fascination et répulsion. Résistantes au temps, celles-ci véhiculent aussi une réflexion sur la société et son évolution.

Cette exposition fait écho à la création du Medusarium, un espace dédié aux méduses et à vocation de sensibiliser les visiteurs à la gélification des océans. Elle fait se rencontrer l'art et la science. Ce projet est aussi pour l'artiste une occasion de développer des échanges et des rencontres autours de ses préoccupations.

Jellyfish, une installation de Micha Laury à découvrir absolument jusqu'au 30 juin.

Jellyfish, une exposition, installation in situ de Micha Laury
Jellyfish, une exposition, installation in situ de Micha Laury
Jellyfish, une exposition, installation in situ de Micha Laury

Commenter cet article

SYLVIE DE BIASI 18/04/2016 13:38

Ma gni fy que !!!