Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Olivier Weber construit ses œuvres comme des expériences, des défis. Sa démarche consiste à tester des matériaux et les réactions physiques qu'ils induisent. Chacune de ses œuvres nécessite ainsi du temps. Elles évoquent notre humanité, avec à la fois des références à la science et un certain humour.

Le Théâtre Gérard Philipe de Frouard (54) l'a invité en résidence pour construire son exposition et en particulier poursuivre un projet en cours, Modulor im-Pergelisol, un squelette humain fabriqué en glace, voué à être présenté dans une architecture construite en lego, sorte de mausolée. Sur une table est installée une collection de petits personnages de jeux, sous cloche sont recouverts de matière naturelle. Pour réaliser cette œuvre in process, La Mer d'acclimatation-Entre dépose et récolte, Olivier Weber installe des petites figurines dans la mer, après quelques années, des éléments, petits crustacés, s'y sont fixés. Ce travail devient une aventure, une sorte de chasse aux trésors.

Derrière des rideaux noirs, se révèle Phosphoros, une sculpture, qui s'illumine d'une lumière fluorescente verte. L'artiste fait référence à une statue censurée ; il révèle son histoire et les symboles qu'elle incarne.

Cette résidence a permis à Olivier Weber d'installer son laboratoire d'expérimentations et de présenter un état des lieux d’œuvres en cours.

Finissage de l'exposition ce vendredi 19 février à 19h.

Copyright : Rarès-Victor Malureanu
Copyright : Rarès-Victor Malureanu
Copyright : Rarès-Victor Malureanu

Copyright : Rarès-Victor Malureanu

Commenter cet article