Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Anne-Laure Sacriste allie dans ses œuvres l'art et l'artisanat, la figuration et l'abstraction, l'espace intérieur et le paysage. De retour d'une résidence au Japon, elle a construit son exposition à la galerie municipale Julio Gonzalez comme une scénographe, mêlant deux mondes, l'orient et l'occident.

Elle a installé une série de peintures, de format vertical, où cohabitent des toiles présentant des motifs de feuillage, des cascades, des bandes de couleurs. Entre abstraction et figuration, signes et motifs, ses œuvres combinent à la fois des références au mouvement art and craft, une filiation à l'art minimal et une esthétique japonisante. Ses peintures suggèrent des paravents ; elles jouent avec la lumière et incitent le spectateur à se déplacer. En écho et intimement liées à celles-ci, les toiles Contrepoints, présentent ses essais de gestes, de couleurs, telles ses palettes.

Au sol, sur des tapis colorés, des petites tortues en céramique, réalisées lors de sa résidence, semblent avancer lentement. L'installation crée un possible récit poétique teinté de références et de symboles. Cette île aux tortues évoque les jardins japonais, lieux de parcours méditatifs.

Les œuvres composent un habitat, entre intérieur et extérieur. Ainsi, l'exposition est une invitation à la promenade et à un voyage.

Elle se clôt le 20 février, avec deux événements : une séance de yoga avec Katia Feltrin, à 16h, 17h ou 18h et une conversation.

photographies : Pauline Lisowski
photographies : Pauline Lisowski
photographies : Pauline Lisowski
photographies : Pauline Lisowski

photographies : Pauline Lisowski

Commenter cet article