Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Alban Gervais se dit artiste paygraphiste : Tel un paysagiste, il arpente les villes et recueille par la photographie des signes, des points de vue, d'un paysage urbain ou naturel. Ainsi, de ses pérégrinations, il a produit de nombreuses images, qu'il diffuse et offre au gré de rencontres.

Il a conçu son exposition au centre d'art Aponia (Villiers-sur-Marne) comme une installation in situ. Ses images, de format vertical fonctionnent comme des fenêtres, ouvertes sur un paysage. Certaines, par le choix d'un cadrage particulier, mettent en lumière les éléments du paysage urbain. D'autres présentent un paysage naturel, proche de l'exotisme, invitent à voyager et à rêver. S'y révèle comment l'homme a marqué les territoires.

Alban Gervais, avec la complicité de Johann Maheut, a également créé la scénographie de l'exposition. Dans une étagère, une série de cartes postales incite le visiteur à prendre le temps de les manipuler, de reconnaître parfois un détail du quotidien et à en choisir pour constituer sa propre collection.

Le graphiste-artiste est allé jusqu'à disposer au sol des grilles de protection d'arbres. Ces éléments structurent l'espace et mettent en évidence les marquages récurrents de l'espace urbain.

Ainsi, cette exposition est composée comme un jeu de cadres et de volumes qui structurent l'espace et invitent à une promenade. Alban Gervais engage le spectateur à aiguiser son regard et à s'approprier les images, vecteurs d'un message mais aussi ouvertes à l'imagination.

Le jour du finissage sera lu, ou mis à disposition, un texte de Sébastien Dufay, écrivain avec qui il collabore sur de nombreux projets artistiques.

Une exposition à découvrir jusqu'au 14 février

Photographies : Matthieu Gauchet
Photographies : Matthieu Gauchet
Photographies : Matthieu Gauchet
Photographies : Matthieu Gauchet

Photographies : Matthieu Gauchet

Commenter cet article