Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Entre Cajarc et Saint-Cirq Lapopie, un parcours d'art contemporain a lieu chaque été. Cette année, à l'occasion des dix ans de la Maison Daura, lieu de résidence d'artistes, le collectif allemand transdisciplinaire Raumlabor est invité en résidence dans la vallée du Lot. Leur projet Lotville invite à découvrir les villages et les paysages : au total, 13 sites à explorer en 8 étapes. Leur point de départ est une hypothèse sur le devenir de ce territoire : l’attractivité des conditions de vie dans la vallée du Lot et l’augmentation continue de la migration dans et vers l’Union Européenne pourraient à l’avenir conduire à une profonde modification de la situation sociale de ce territoire. Pour concevoir leur projet de ville utopique, ils sont partis d'une expérience d’écoutes et d’échanges avec les habitants. De là, ils ont conçu des sculptures et des installations, mobiliers, à expérimenter, investi des lieux, créé une signalétique qui détourne les principes de l’itinéraire touristique et proposent un jardin expérimental.

La Maison des arts Georges Pompidou, accueille une exposition restitution de leur projet. Conçu comme un atelier, celle-ci invite à découvrir leur démarche d’immersion sur le territoire. Une carte, dessin monumentale montre la ville utopique. Une vidéo témoigne des rencontres qu'ils ont eu avec les habitants de la vallée du Lot. Sur un autre grand mur, ils ont déployé leurs références, les données sources de leur réflexion sur l'avenir des villages et leur développement touristique.

En faisant le parcours, le visiteur part à la rencontre de sites naturels qui demandent un petit effort d'orientation. Leurs installations s’inscrivent dans des espaces parfois reculés et invitent à découvrir le paysage. Certains fonctionnent comme des lieux d'observation, d'autres comme des points d'informations. On peut lire sur des panneaux, une nouvelle histoire et géographie de la vallée du Lot. Leurs interventions plastiques et sonores racontent un nouveau récit.

Ainsi, le collectif Raumlabor porte une vision critique du développement d'un territoire. Ils interrogent la manière dont on peut l'habiter et le redécouvrir.

Un parcours artistique entre villages et nature à découvrir et à expérimenter jusqu'au 20 septembre, entre Cajarc et Saint-Cirq Lapopie, dans le Lot.

Lotville de Raumlabor : un projet d’une ville utopique qui révèle les villages de la vallée du Lot
Lotville de Raumlabor : un projet d’une ville utopique qui révèle les villages de la vallée du Lot
Lotville de Raumlabor : un projet d’une ville utopique qui révèle les villages de la vallée du Lot
Lotville de Raumlabor : un projet d’une ville utopique qui révèle les villages de la vallée du Lot
Lotville de Raumlabor : un projet d’une ville utopique qui révèle les villages de la vallée du Lot

Commenter cet article