Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Le duo d'artistes Ken + Julia Yonetani expose pour la première fois en France. Invités à l'abbaye de Maubuisson, ils ont installé leurs œuvres dans un respect de l'esprit du lieu. Le spectateur est invité à redécouvrir le site, baigné dans une ambiance onirique. Leur exposition offre une expérience perceptive et réflexive. Si par leur apparence merveilleuse, leurs œuvres attirent le spectateur, elles condensent une réflexion critique sur le devenir de certains sites naturels.

Dans la salle du chapitre, The Last Supper surprend le visiteur par la délicatesse et l’extrême précision des éléments. Réalisée en sel, l’œuvre exprime les inquiétudes des artistes quant aux problématiques écologiques en Australie. Forme et matière incarnent ici la relation ambiguë entre nos pratiques alimentaires et l'enjeu de préserver nos ressources naturelles. On peut également y voir un clin d’œil à la Cène de Léonard de Vinci.

La série The Five Senses s'intègre parfaitement à la salle du parloir. Cinq cadres élaborés à base de sel solidifié sont accrochés, laissant le visiteur activer son imagination. L’œuvre fait référence aux Allégories des cinq sens, série de cinq tableaux de grands maîtres de la peinture. Quasi-invisible, elle exprime une réflexion sur la perte de l'usage de nos sens. Les artistes interrogent ainsi l'impact environnemental de notre société de consommation, de la déforestation et de l'irrigation intensive des cultures intensives tout en faisant surgir des échos à l'histoire de l'art.

Grape Chandelier est installée dans le hall. Si, elle participe à son décor, cette oeuvre met en relation l'ostentation d'un objet luxueux avec un élément naturel exploité.

Dans la salle des religieuses, l'installation Crystal Palace propose une expérience perceptive qui active la curiosité du spectateur, attiré par la mystérieuse lumière produite. Plongé dans cet univers qui trouble le regard, il est incité à percer l'origine de l’œuvre. Au départ, composée de 31 lustres, ici 8 lustres sont réalisés, ornés de perles en verre d'uranium et d'un éclairage UV, cette installation diffuse le pouvoir nucléaire des nations du monde. La mélodie It's a Small World ! attire ensuite le visiteur dans l'antichambre. On découvre une petite boîte à musique surmontée de la fée Clochette aux ailes de papillon mutant de Fukushima. Cette œuvre semble abriter la possibilité d'un vœu à réaliser.

Un des lustres est présenté dans l'antichambre. À l'écart, il exprime la situation du Japon par rapport au nucléaire.

Ken et Julia Yonetani développent ainsi des techniques expérimentales, faisant parfois appel aux scientifiques pour produire des œuvres à l'apparence précieuse et délicate. Cette esthétique des matériaux et l'expérience sensible qu'ils permettent peuvent produire chez le spectateur une prise de conscience sur l'état du monde. En proposant l'exposition "Un autre rêve", les deux artistes réussissent à évoquer des situations catastrophiques.

Un autre rêve, exposition de Ken + Julia Yonetani, à l'abbaye de Maubuisson, Saint-Ouen-L'Aumône

À découvrir jusqu'au 30 août

Un autre rêve, exposition de Ken + Julia Yonetani : derrière le merveilleux, un état critique du monde
Un autre rêve, exposition de Ken + Julia Yonetani : derrière le merveilleux, un état critique du monde
Un autre rêve, exposition de Ken + Julia Yonetani : derrière le merveilleux, un état critique du monde

Commenter cet article