Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline Lisowski

Du dessin dans l'espace réunit six artistes autrichiens qui travaillent le dessin et le volume. Le musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne a collaboré avec la Galerie im Traklhaus en Autriche et avec la commissaire Dietgard Grimmer, sa directrice pour construire cette exposition qui présente un croisement du dessin et du volume.

Chaque salle présente un ou deux artistes où les médiums se répondent. L'installation Prenninger Küche (Cuisine Prenninger) de Fritz Panzer trompe le regard. Au loin, un dessin dans l'espace ; en se rapprochant le spectateur comprend qu'il s'agit d'une sculpture en fil de fer. L'artiste trouve une équivalence entre le dessin et le volume. Dans une seconde salle, les sculptures du groupe Gelitin (Wolfgang Gantner, Ali Janka, Florian Reither et Tobias Urban) sont composées de rebuts d'objets et de fragments de bois recyclés. Ces assemblages expriment la rencontre entre ces matériaux, qui acquièrent une nouvelle histoire. À côté, sont présentés des dessins d'Ulrike Lienbacher, où des jeunes femmes exécutent des exercices de gymnastique. Au sol, l'installation Hulla hoop leur fait écho, des formes circulaires évoquent les cerceaux de gymnastique et rappellent le motif de la tresse de cheveux.

La céramique murale aux motifs végétaux d'inspiration baroque de Gerold Tusch semble envahir l'espace de la salle suivante. Les œuvres de Tone Fink font eux contre-point : il travaille la matière du papier dans ses dessins et ses sculptures.

La dernière salle est consacrée au travail de Julie Hayward. Ses dessins font penser à des études, des plans de constructions d'objets. Entre trait fin et aplat noir, ils s'approchent aussi de l'abstraction et ouvrent l'imagination du spectateur. Ses sculptures aux formes étranges intriguent. On a comme l'impression d'un mode d'emploi entre le dessin et le volume.

La scénographie de l'exposition est d'une grande justesse, chaque démarche artistique dispose soit de son propre espace, soit est en dialogue avec une autre. Le parallèle entre dessin et volume invite à un va-et-vient du regard. La perception de l'espace est ainsi mise à l'épreuve.

Du dessin dans l'espace, une exposition à découvrir jusqu'au 23 août.

Du dessin dans l'espace : regard sur des artistes contemporains autrichiens
Du dessin dans l'espace : regard sur des artistes contemporains autrichiens
Du dessin dans l'espace : regard sur des artistes contemporains autrichiens
Du dessin dans l'espace : regard sur des artistes contemporains autrichiens

Commenter cet article

SYLVIE DE BIASI 14/08/2015 12:13

Très intéressante cette approche entre volumes et dessins....
Corde et croquis au Lycée Cyfflé ????