Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

La galerie Anne Barrault révèle trois artistes libanais Stéphanie Saadé, Charbel-Joseph H. Boutros et Paul Hage Boutros, qui conjuguent aussi bien une interrogation sur l'histoire politique de leur pays et une expérience intérieure. L'exposition invite à percer leurs univers personnels. Si minimale soit elle, la scénographie met en lumière des œuvres en suspens, relevant de la vie intime des artistes ou laissant place à une réflexion sur la société libanaise. On entre dans un territoire, où chaque artiste y a inscrit sa présence.

Les œuvres, objets travaillés par le temps, témoignages de voyages, archives, sculptures, même si elles relèvent de protocoles propre à l'art conceptuel, sont marquées par la sensibilité de l'artiste à son territoire. Elles restent énigmatiques et jouent sur le déplacement, réel et imaginaire. Elles offrent au spectateur la possibilité d'un récit. Le titre "Sun, Romance and Destruction" résume ainsi la force de cette exposition, géographique et sensible.

À découvrir jusqu'au 17 mars, à la galerie Anne Barrault, Paris.

Removed Stone, Charbel-Joseph H. Boutros

Removed Stone, Charbel-Joseph H. Boutros

Commenter cet article