Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Pour la quatrième édition de Dolomiti Contemporanee, au cœur d'une ancienne école, à Casso, petit village, dans les Dolomites, l'exposition « The inner outside (bivouacs) » invite douze artistes à mettre en scène le bivouac, ce petit espace, cellule de repos, refuge pour une randonnée. Les œuvres, dessins, peintures, sculptures, vidéos et installations interrogent également le rapport entre intérieur et extérieur.

Christiano Menchini confronte la rigueur de représentation des cartes topographiques de la région des dolomites avec des dessins de végétaux, sur les bords. Ceux-ci apparaissent ainsi tels des espaces graphiques, symbolisant un lieu protégé. Installée au plafond, l'œuvre de Michelangelo Penso nous laisse, elle, imaginer un animal ancestral. La sculpture de Mattia Bosco et l'œuvre, une impression d'écran, de Tiziano Martini, peuvent être mis en relation. Mattia Bosco propose une pièce en marbre où se crée une tension entre le processus naturel et le travail de la matière ; tandis que Tiziano Martini montre un agrandissement d'une photographie d'une table, trouvée à l'intérieur du Bivacco Grisetti, sur laquelle il y a eu des graffitis, des tags et des coulures, témoignages de la présence d'alpinistes. Giuseppe Abate, lui, a eu l'opportunité de créer une installation à l'intérieur de la chambre-bivouac permanente. Le second étage de l'exposition est marqué par la présence d'une installation de Filippo Manzini. En équilibre, collée au sol et à deux piliers, l'œuvre constitue alors une extension architecturale. Andrea Grotto, avec ses 24 dessins de la série Walking I/Walking III invite le spectateur à se raconter de possibles histoires. Il suggère des bivouacs et un paysage, résultant d'une exploration et d'une promenade. Est présentée également, une vidéo qui témoigne de la performance questa sosta non è un orto de Mario Tomé. En 2012, l'artiste a habité une boite-bivouac, qu'il a suspendu au centre d'un espace du Palazzo Crepadona de Belluno. À travers ce projet, il a suggéré comme une transposition du paysage de montagne à l'intérieur de l'espace muséal. Au dernier étage, Giuseppe Abate a posé une carte, devenue sculpture contre un pilier, pour attirer le regard du spectateur vers la montagne qui s'est écroulée, visible depuis la fenêtre. Christian Fogarolli, dans sa vidéo Hôtel-Dieu, interroge la quête compulsive d'objets, révélant un bric à brac dans un lieu qui semble abandonné.

Commissaire de l'exposition : Gianluca D'incà Levis

Exposition « The inner ouside (bivouacs) », à découvrir jusqu'au 31 août, dans l'espace d'exposition Dolomiti contemporanaee de Casso, Vénétie, Italie.

À partir du 12 septembre aura lieu la seconde exposition, « il meteorite in giardino ».

À découvrir également et prochainement, progetto borca, une plate-forme artistique, située dans l'ex-village ENI, à Borca di Cadore, en Vénétie.

The inner outside (bivouacs) : une exposition sur l'habitat et le rapport de l'homme à la montagne
The inner outside (bivouacs) : une exposition sur l'habitat et le rapport de l'homme à la montagne
The inner outside (bivouacs) : une exposition sur l'habitat et le rapport de l'homme à la montagne
The inner outside (bivouacs) : une exposition sur l'habitat et le rapport de l'homme à la montagne

Commenter cet article

dubois therese 03/08/2014 20:27

J'aime beaucoup la nouvelle présentation du blog!! l'expo présentée est vraiment super!!

SYLVIE DE BIASI 03/08/2014 11:31

C'est impressionnant !