Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Dans le cadre de sa rénovation, le Musée de La Poste s'invite en résidence au Musée du Montparnasse. L'exposition actuelle L'art fait ventre explore les relations entre l'art et la nourriture. Elle réunit douze artistes contemporains aux parcours singuliers et présente ainsi de multiples médiums artistiques : vidéos, installations, sculptures, photographies... Martine Camillieri, dans son installation Wild food dénonce avec ironie et force les aberrations agro-industrielles. À côté, l'installation vidéo Burger et crustacés de Mathilde de L'Ecotais est composée électroménagers dans lesquels sont projetées des vidéos qui montrent de la nourriture. L’œuvre se présente à la fois comme une réflexion sur la consommation et une ode à l'imagination. À l'étage, les visiteurs sont conviés à prendre place autour de l’œuvre sonore Ma soupière est ventriloque de Brigitte Malau : reliés à une soupière, des casques diffusent des textes d'auteurs célèbres. Ils transmettent des sortes de recettes. Bevis Martin & Charlie Youle, eux se servent des aliments comme des objets pour composer des sculptures. L'exposition présente également des œuvres qui montrent nos manières de consommer tels des rituels quotidiens. Dans ses photographies de repas, Olga Kisseleva dévoile comment des individus entretiennent une relation personnelle au repas. Ses vues frontales peuvent faire référence au tableau piège de Daniel Spoerri. Pilar Albarracín porte son regard sur le rapport de l'homme à l'animal. L'exposition se révèle militante. Dans sa vidéo Nature morte vivante de légumes avec chrysalide, Stéphane Soulié propose quant à lui, une vision contemporaine et plus optimiste des vanités. Posés sur une nappe, se développent, se flétrissent puis se raniment radis, tomates, carottes, artichauts... Les œuvres de Winshluss, Roseline Delacour, Gilles Barbier, Pedro Diego Alvarado, Laurent Duthion et Joëlle de la Casinière sont également à découvrir.

L'exposition joue à la fois sur le côté sombre que peut revêtir notre relation à la nourriture et à la consommation et sur une mise en scène spectaculaire. Elle propose également une riche programmation : visites, ateliers, conférences, et performances sous forme de banquets, de spectacles de danse, de musiques et de démonstrations culinaires. La thématique incite à faire vivre au spectateur des expériences esthétiques et sensorielles.

L'art fait ventre, une exposition proposée par le Musée de La Poste, au Musée du Montparnasse, Paris, jusqu'au 20 septembre.

L'art fait ventre : quand les artistes interrogent l'alimentation comme une pratique qui allie l'art et la vie.
L'art fait ventre : quand les artistes interrogent l'alimentation comme une pratique qui allie l'art et la vie.
L'art fait ventre : quand les artistes interrogent l'alimentation comme une pratique qui allie l'art et la vie.
L'art fait ventre : quand les artistes interrogent l'alimentation comme une pratique qui allie l'art et la vie.

Commenter cet article