Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

"Les migrations de Carole Benzaken" : une remarquable proposition du musée des beaux-arts de Nancy (54)

Le musée des Beaux-arts de Nancy met à l'honneur la richesse de l’œuvre de Carole Benzaken. Cette artiste développe une réflexion sur la perception des images, en utilisant de nombreuses techniques : peinture, dessin, écrans lumineux, vidéo. L'exposition s'organise en thématiques pour permettre au spectateur d'aborder sa démarche artistique de peintre qui utilise l'image comme moteur d'un réflexion sur la matière, la surface et la lumière.

Dès la première salle, nous pouvons découvrir son intérêt pour la collecte d'images : Rouleau à peintures est une longue frise d'images peintes, évoquant des événements intimes ou collectifs. La seconde thématique est nommée "La chose en suspens" : Carole Benzaken compose une série d’œuvres constituées d'un tressage de lamelles de papiers qui jouent sur la recomposition d'un possible paysage. Sa série des tulipes est considérée comme l'exploration du thème des vanités : L'artiste compose ses peintures tels des vitraux, à partir d'images récupérées. Ses couleurs sont vives, saturées et touchent physiquement le spectateur. Elle a poursuit son travail pictural en utilisant de nouvelles techniques (tableaux de verre, cuves lumineuses, tablettes tactiles) pour faire évoluer sa peinture vers un travail sur le volume, la lumière et la transparence (photo ci-dessus). L'arbre y est sujet central. Ses œuvres nous invitent alors à voir au delà de la surface peinte. La mise en scène de cuves lumineuses peut être comparée à une installation qui propose au spectateur d'avoir un rapport intime avec celles-ci. L'exposition se termine par la présentation de son travail sur le mouvement, "Travelling" : des peintures de paysage peuplées de moutons, qui donnent l'impression étrange de déplacement.

En s'inspirant parfois des images trouvées dans les médias ou dans son fond personnel, Carole Benzaken s'interroge à la fois sur les questions de l'autobiographie que sur le statut de l'image et ses multiples variations. Sous le principe d'un voyage à travers les migrations géographiques de l'artiste, cette exposition révèle son œuvre entre abstraction et figuration, passant sans cesse de la couleur au noir et blanc.

L'artiste est représentée par la galerie Nathalie Obadia, à Paris : voir mon article sur sa dernière exposition à la galerie.

"Les migrations de Carole Benzaken", une exposition à voir absolument au musée des Beaux-Arts de Nancy, jusqu'au 23 juin.

Commenter cet article