Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline Lisowski

Les installations de Mara Fortunatović : une expérience esthétique de l'attente et du mouvement

Mara Fortunatović invite le spectateur à exercer son regard pour découvrir ce qui se cache dans les interstices du presque invisible. Elle joue sur le minimum et l'influence des variations d'intensité, de clarté et de dégradé à la surface des murs. Le blanc est utilisé pour ses qualités optiques et perceptives.

Le collectif ABOUT : BLANK, invité à la galerie Perception Park propose l'exposition « Come and play inside ». Les artistes jouent avec la vision du spectateur et l'expérience de l'exposition. Les œuvres s'insèrent subtilement dans les murs de la galerie. Invitée à installer ses pièces in situ, Mara Fortunatović tend à les confondre avec l'espace. Ses compositions d'une pureté minimale jouent sur les sens de lecture de l’œuvre abstraite. Elles prennent appui sur le mur et sont imprégnées de blancheur et de lumière. Dans cette recherche sur l'inframince, le volume et la ligne naissent dans une relation en finesse entre l'ombre et la lumière et dans le rapport entre le support et la matière.

Pour le salon de Montrouge, elle a eu la possibilité de travailler également in situ : elle a fait de son lieu d'exposition son atelier d'expérience du phénomène de la lumière et du ressenti de l'espace. Au premier regard, une infime blancheur, un espace lumineux et pur. Des sculptures se dévoilent dans le temps du mouvement du regard. L'artiste a découvert les dimensions plastiques de la tôle d’aluminium cintrée et ondulée. Elle l'utilise comme une feuille à manipuler pour générer des formes. Ainsi, le spectateur est mis en situation. Il peut passer à côté de l’œuvre, et percevoir dans le mouvement, une nuance extrêmement subtile qui le saisit et lui fait prendre son temps. Une photographie de son atelier d'un blanc absolu révèle le déplacement du lieu d'expérimentation vers l'espace d'exposition. Sous le titre La Camera Chiara, l'installation éblouit par l'intensité des variations d'éclats lumineux sur les volumes et surfaces qui appellent le regard.

Mara Fortunatović situe son travail et ses expériences plastiques avec l'objet et l'espace dans la lignée de l'art minimal et des observatoires astronomiques de James Turrell. Elle tend vers une immersion du spectateur dans un espace voué à se refermer pour mieux contenir la lumière.

Exposition « Come and play inside », commissariat : collectif ABOUT : BLANK, galerie Perception Park, Paris, jusqu'au 17 mai

Salon de Montrouge, dédié à la jeune scène artistique, jusqu'au 28 mai

Les installations de Mara Fortunatović : une expérience esthétique de l'attente et du mouvement

Commenter cet article